Quest-ce que Sanctuary?

Sanctuary est une websérie crée en 2007 par Damian Kindler et Martin Wood.

Producteurs exécutifs : Marc Aubanel, Damian Kindler, N. John Smith, Amanda Tapping, Martin Wood.

Cast
Amanda Tapping ........................................................................ Docteur Helen Magnus
Robin Dunne .......................................................................... Docteur Will Zimmerman
Emilie Ullerup ..................................................................................... Ashley Magnus
Christopher Heyerdahl .................................................................. Montague John Druitt
Bigfoot ..................................................................................................... Bigfoot

Introduction saison virtuelle

Disclaimer

Tous les personnages publiquement reconnaissables, les lieux, etc sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les personnages originaux et l'intrigue sont la propriété de l'auteur. Ce travail n'est pas rémunéré. Aucun droit d'auteur n'est enfreint.

vendredi 15 mai 2009

Episode 10, Webisode 1

Webisode 1



1. Intérieur, nuit, sanctuaire, infirmerie (flashback)

HELEN est au chevet d’ASHLEY âgée d’une quinzaine d’années. Elle semble très malade. HELEN l’observe avec inquiétude tout en surveillant ses constantes. LINDSAY arrive derrière elle et lui pose une main apaisante sur l’épaule.

LINDSAY

Comment va-t-elle ?

HELEN

J’ai pu stabiliser son état mais elle est toujours très agitée et je n’arrive pas à faire baisser sa fièvre. (pause) Ses blessures sont plus graves que je ne le pensais.

LINDSAY (rassurante)

Elle va très vite s’en remettre. C’est une battante.

HELEN (contrariée)

Ce n’est pas la question. Elle m’a désobéie alors que je lui avais formellement interdit de chasser seule cette créature. (pause) J’aurai dû prévoir ce qui allait se passer.

LINDSAY (souriant)

Quand elle a une idée en tête, tu sais bien qu’il est impossible de la raisonner. Et puis tu ne ferais qu’aggraver les choses si tu te mettais constamment en travers de sa route. (pause) Je n’essaye pas de l’excuser mais tu connais ta fille : énergique, déterminée et entêtée. Elle ne te rappellerait pas quelqu’un ?

HELEN sourit furtivement à LINDSAY puis observe sa fille en fronçant les sourcils.

HELEN (ferme)

Elle peut canaliser son énergie autrement qu’en risquant volontairement sa vie à chacune de ses sorties. (pause) Que dois-je faire Lindsay ? La consigner dans sa chambre ?

LINDSAY (soupirant)

Helen…

HELEN (inquiète)

J’ai le sentiment qu’elle cherche à me punir pour quelque chose dont elle n’a même pas conscience. (pause) Elle est parfois tellement incontrôlable.

LINDSAY (souriant)

Elle a 15 ans. Elle est révoltée comme tous les adolescents de son âge. Le conflit mère/fille, je connais alors crois-moi quand je te dis que ce n’est pas contre toi qu’elle agit. Elle se cherche tout simplement.

HELEN croise ses bras sur sa poitrine avec un air déterminée. Elle semble particulièrement anxieuse. LINDSAY l’observe avec inquiétude.

HELEN

Non. Il s’agit de quelque chose de beaucoup plus profond qu’une simple crise identitaire.

LINDSAY (confuse)

De quoi parles-tu ?

HELEN se tourne vers LINDSAY qui l’observe avec étonnement.

HELEN

Elle a tellement de colère en elle, tellement de haine. (pause) Parfois elle me fait peur.

LINDSAY

Peur ? Helen, enfin, c’est d’Ashley dont nous parlons. N’oublie pas qu’elle vient de perdre l’homme qui était pour elle le père qu’elle n’a jamais eu. Il est tout à fait normal qu’elle soit en colère. C’est probablement sa façon à elle de vivre le deuil.

HELEN (douloureusement)

Il ne s’agit pas de la mort de Barney mais de la fureur qu’elle a en elle. Je connais très bien cette rage, je l’ai vue brûler si souvent dans les yeux de son père qu’il m’est impossible de l’oublier. (pause) Et si je m’étais trompée Lindsay ? Et si elle avait hérité de John…

LINDSAY (l’interrompant)

Elle n’est pas comme lui Helen. Tu le sais très bien.

HELEN (affligée)

Je n’en suis plus si sûre. Cette rage l’a conduit à la folie et a fini par le détruire… par nous détruire. Je ne veux pas qu’il arrive la même chose à Ashley. Je ne pourrais pas le supporter.

LINDSAY

Alors il est peut-être temps de tout lui dire. Ne serait-ce que pour apaiser ta conscience.

HELEN plonge douloureusement son regard dans celui de LINDSAY.

HELEN (ferme)

C’est tout à fait hors de question.

LINDSAY

Helen… (pause) Tôt ou tard elle saura de qui elle est la fille et il vaudrait mieux qu’elle l’apprenne de toi.

HELEN se détourne de LINDSAY et observe à nouveau sa fille avec douleur.

HELEN (avec gravité)

Je ne peux pas lui faire cela Lindsay. (pause) Je ne veux pas lui laisser penser une seule seconde qu’elle pourrait être comme son père. C’est au dessus de mes forces.

LINDSAY

Ashley est une jeune fille intelligente. Elle saura faire la part des choses si tu lui avoues tout. Mais si tu t’obstines à lui cacher la vérité à propos de son père et qu’elle découvre tout, tu risques de la perdre. Tu veux vraiment courir ce risque ?

HELEN semble troublée. Elle regarde sa fille avec angoisse et se penche sur elle pour l’examiner. Elle pose tendrement sa main sur son front pour vérifier sa fièvre puis lui écarte avec douceur une mèche de cheveux. LINDSAY les regarde toutes les deux avec tristesse.


Générique


2. Intérieur, nuit, chambre

Une jeune fille âgée d’une quinzaine d’années est allongée dans un lit. Elle est très agitée et en sueur. Une vieille femme lui passe de temps à autre un linge sur le visage pour la rafraîchir. Elle semble préoccupée. La porte s’ouvre et une femme plus jeune entre.

FEMME (inquiète)

Comment va-t-elle ?

La vieille femme relève la tête vers la femme plus jeune.

VIEILLE FEMME (tristement)

Elle subit l’épreuve de l’Ascension.

FEMME (angoissée)

Je ne comprends pas… comment est-ce possible ?

VIEILLE FEMME

Je ne l’explique pas. (pause) Cet état de transe est tout à fait exceptionnel. Elle communique avec les esprits alors que nous n’avons initié aucun rituel. Je n’avais encore jamais été témoin d’une telle chose. Cela dépasse toutes mes connaissances.

FEMME (préoccupée)

Quelles sont ses chances de survie ?

VIEILLE FEMME (inquiète)

Je n’ai pas de réponse à cette question. Ses fonctions vitales sont considérablement ralenties et sa fièvre demeure très élevée. Je pense qu’elle vient d’entrer dans la phase la plus profonde du rite de passage. J’ignore totalement ce qui peut arriver étant donné sa condition.

FEMME

Ne peux-tu vraiment rien faire pour elle ?

VIEILLE FEMME

Tu sais très bien que je n’ai aucun droit d’intervenir Alia. D’ailleurs même si je le pouvais, mes remèdes seraient inefficaces. Elle doit trouver seule la force et la volonté de survivre mais les esprits sont là pour la guider.

ALIA

Natsumi souhaiterait la voir.

VIEILLE FEMME

Aucun lien terrestre affectif ou physique ne doit venir troubler sa méditation. De plus, il n’y a rien que Natsumi puisse faire pour sa fille. Le destin de Shanie était déjà scellé bien avant sa naissance. En survivant à sa venue au monde, elle a inconsciemment accepté d’en payer le prix.

ALIA.

Il s’agit de sa mère, Atalante. Ne pouvons-nous pas faire une exception ?

ATALANTE

Je regrette, c’est impossible. Shanie est votre futur chaman. En tant que tel, elle doit apprendre à maîtriser son pouvoir sans aucune influence extérieure et ne peut compter que sur ses seules capacités. Dans le cas contraire, elle fera toujours de mauvais choix.

ALIA

Quel autre choix pourra-t-elle faire si elle ne survit pas à cette épreuve ?

ATALANTE

Elle a en elle une volonté incommensurable, une force qui dépasse notre entendement. Elle est capable de s’élever à des niveaux de conscience que je n’ai moi-même jamais pu atteindre. C’est un prodige Alia, un prodige qui doit faire un choix crucial et elle doit le faire seule.

ALIA pose un regard inquiet et tendre sur SHANIE qui est toujours immobile et trempée de sueur. ATALANTE semble désespérée.


3. Extérieur, nuit, inconnu (visions)

ASHLEY est en train de se battre contre une multitude d’assaillants invisibles. Elle semble blessée. Soudain, quelqu’un l’attaque par derrière. Elle pousse un hurlement de douleur et s’effondre.


4. Intérieur, nuit, infirmerie (visions)

HELEN est bouleversée. Elle tente de ranimer ASHLEY en utilisant un défibrillateur. WILL l’assiste. Impuissant, ERNIE observe la scène et détourne les yeux.


5. Intérieur, nuit, infirmerie (visions)

Le visage d’HELEN est ravagé par les larmes. Dignement, elle caresse les cheveux d’ASHLEY et débranche les appareils qui la maintenaient en vie. WILL et ERNIE paraissent anéantis. BIGFOOT se tient en retrait.


6. Intérieur, nuit, chambre

SHANIE ouvre brusquement les yeux et relève violemment le buste. Elle est essoufflée et tente de se lever mais ATALANTE la retient par les épaules. ALIA paraît inquiète.

ATALANTE (intriguée)

Qu’as-tu vu ?

SHANIE (confuse)

La fureur, la douleur, la mort. (pause) Nous devons lui venir en aide Atalante !

ALIA (intriguée)

Qui à besoin d’aide ? (pause) De qui parles-tu Shanie ?

SHANIE (désemparée)

Ashley. (pause) Ashley Magnus. Sa vie est en danger. Je l’ai vue mourir. (pause) Nous devons faire quelque chose… nous devons empêcher ce qui doit arriver.

ATALANTE (fermement)

Tu sais parfaitement que ce qui se passe hors de notre communauté ne nous concerne pas.

SHANIE (révoltée)

Mais elle va mourir Atalante ! Comment peux-tu rester aussi impassible ?

ATALANTE

Je le peux parce que je le dois. Tant que je suis ton guide, tu dois suivre ma voie sans hésiter et sans douter. Nous œuvrons pour le salut des nôtres, pas pour celui des étrangères.

SHANIE

Ashley n’est pas…

ATALANTE (l’interrompant)

Tu es encore si jeune Shanie. Ton innocence et ta compassion sont parfaitement naturelles mais si futiles. Lorsque tu auras tout appris de moi et que le moment sera enfin venu, tu prendras ma place. Tu sauras alors qu’il y a des frontières que tu ne dois pas franchir.

ALIA

Qui est Ashley Magnus ?

SHANIE se lève avec énergie, le regard brillant. Les deux femmes sont surprises.

SHANIE (déterminée)

Je refuse de la laisser mourir alors que j’ai le pouvoir d’intervenir.

ALIA (impatiente)

SHANIE ! (pause) Qui est Ashley Magnus ?

SHANIE

Quelqu’un de très important. Mais vous n’en avez pas encore conscience.

ALIA et ATALANTE s’observent puis regardent vers SHANIE qui sort brusquement.


7. Intérieur, nuit, église

Un prête prie face à un autel où des armes et plusieurs balles sont alignées. Derrière lui, ASHLEY et WILL sont debout, tête baissée. Le prêtre lève les bras au ciel.

PRÊTRE

Que la bénédiction de Dieu tout-puissant, Père, Fils et Saint-Esprit, soit sur ces armes et sur ceux qui les revêtent. Qu’ils les brandissent librement et victorieusement pour la défense de notre Sainte Mère l’Église contre l’assaut des ennemis visibles et invisibles.

WILL (chuchotant en se penchant vers ASHLEY)

Très pittoresque cette église… la nuit, je veux dire. C’est normal si je suis mal à l’aise ?

ASHLEY (chuchotant en se penchant vers WILL)

Je hais les églises presque autant que les hôpitaux et cet endroit m’a toujours donné la chair de poule alors oui c’est normal.

PRÊTRE

Dieu tout-puissant et éternel, Toi qui es la protection et la force de ceux qui triomphent, jette un regard propice sur nos humbles prières et, de Ta céleste bénédiction, sanctifie ces armes prêtes pour le combat ainsi que Tes serviteurs ici présents désirant en être ceint.

WILL (chuchotant en se penchant vers ASHLEY)

En fait, je ne suis pas très « église »… « religion »… enfin, tu vois… ce genre de choses.

ASHLEY (chuchotant en se penchant vers WILL)

Oui j’avais saisi. Je n’ai pas la foi non plus alors inutile de traduire.

PRÊTRE

Que ces armes entourées du rempart de Ta protection soient fortes contre Tes ennemis, qu’elles soient espoir et confiance et gardent sans blessure ceux qui mettent en Toi leur foi.

WILL (chuchotant en se penchant vers ASHLEY)

Pourquoi sommes-nous ici au juste ? Je croyais qu’il suffisait simplement que les balles soient en argent pour être efficaces.

ASHLEY (chuchotant en se penchant vers WILL)

Tu regardes trop de films d’horreur. Les balles et les armes doivent être consacrées. Sinon elles ne feront que blesser gravement les goules sans les tuer.

PRÊTRE

Nous Te demandons, Seigneur, de protéger Tes serviteurs et de guider leurs bras armés dans l’accomplissement de leur devoir, Toi qui vis pour les siècles des siècles. Amen

Le prêtre reste un instant la tête baissée puis prend le plateau sur lequel sont posées les armes et les balles et se tourne vers ASHLEY et WILL. WILL observe les réactions d’ASHLEY qui s’incline vers le prêtre, il l’imite.

PRÊTRE

Recevez ces armes sanctifiées par la céleste bénédiction. Que le Seigneur vous protège et vous accorde la grâce, pour Son nom et pour Son honneur, de triompher sains et saufs puissamment et sans crainte de Ses ennemis.

ASHLEY

Amen.

WILL

Amen.

ASHLEY et WILL prennent les armes et les rangent dans un sac. Le prêtre s’agenouille furtivement face à l’autel, retire son étole et s’approche d’eux calmement en souriant.

PRÊTRE

Ashley, je suis sincèrement heureux de te voir mais j’imagine que si tu es ici, sachant le peu de grâce que tu accordes à notre Sainte Mère l’Église, c’est probablement que ta mère t’aura envoyée à sa place. Je suppose qu’elle est retenue par des obligations de la plus haute importance.

ASHLEY (ironique)

Vous supposez bien et vous venez de gagner deux païens pour le prix d’une fidèle.

PRÊTRE (souriant)

Puis-je savoir contre quel genre de créatures vous comptez utiliser ces armes ?

ASHLEY

Des vampires… entre autre. J’aurais également besoin de quelques fioles d’eau bénite.

PRÊTRE

Tu auras ce que tu demandes. (pause) La dernière fois que vous m’aviez confiée une telle bénédiction, ta mère et toi partiez pour la Roumanie si mes souvenirs sont exacts.

ASHLEY

Vous avez une excellente mémoire. Je dois au moins vous reconnaître cette qualité.

WILL

Ashley...

PRÊTRE (ironique)

Ce n’est rien Docteur Zimmerman. Je connais Ashley depuis sa naissance, je suis donc habitué à ses audacieuses remarques. J’avoue d’ailleurs les avoir toujours trouvées très… rafraîchissantes.

ASHLEY et le PRÊTRE se sourient avec complicité. WILL semble désabusé.

ASHLEY (pensive)

Oui, eh bien, j’espère que votre bénédiction sera un peu plus efficace que la dernière fois.

WILL (intrigué)

Il y a un message subliminal derrière cette encourageante réflexion ?

ASHLEY et le prêtre se regardent avec gravité. WILL semble perplexe.


8. Extérieur, nuit, forêt (flashback)

Des coups de feu sont tirés, puis le silence. Ensuite, des craquements, de profondes respirations comme si plusieurs personnes étaient essoufflées se font entendre et soudain le silence de la nuit est brisé par des hurlements. La pleine lune apparaît derrière d’épais nuages qui se dissipent.

HOMME (accent roumain – hors champ)

L’une de vous souhaiterait peut-être dire une dernière chose…

ASHLEY

J’espère qu’ils ont eu leur rappel de vaccin. Ce serait bête de mourir de la rage en Roumanie.

HELEN

Ce n’est pas vraiment pas le moment de faire de l’esprit.

ASHLEY

Ce que tu peux être rabat-joie. J’essaye juste de dédramatiser la situation.

HOMME (effrayé)

Mesdames… s’il vous plait… Concentrons-nous… sur notre problème actuel.

HELEN, ASHLEY et l’homme se font dos et tiennent leur arme levée devant eux. Ils sont encerclés par des loups-garous qui se rapprochent en grognant dans une attitude menaçante.

ASHLEY

Pertinente remarque quand on sait que cette situation est entièrement ta faute Lucas.

HELEN

Ashley…

ASHLEY

On a l’intégralité du clan de ces satanés loups-garous sur le dos je te signale.

LUCAS

Pour la dernière fois, la maison était vide ! Comment j’aurai pu savoir que c’était un piège ?

ASHLEY

L’intuition tu connais ? (pause) La prochaine fois, c’est moi qui me charge des repérages ok ?

Les loups-garous attaquent. ASHLEY, HELEN et LUCAS se défendent.


9. Intérieur, nuit, armurerie

SHANIE est vêtue de cuir et est en train de mettre un poignard dans sa bottine lorsqu’une femme entre. Elle est habillée en guerrière amazone. SHANIE se lève.

FEMME

Alors tu es vraiment décidée ? Rien ne peut te faire changer d’avis ?

SHANIE

J’ai essayé de rester neutre mais c’est impossible. Je sais que pour vous toutes je fais preuve de faiblesse mais cette vision est un appel que je ne peux pas mésestimer.

FEMME

Tu n’es pas faible Shanie, tu es désorientée et je veux que tu saches qu’aucune d’entre nous ne te juge. Mais, la tribu s’inquiète. Ta décision est lourde de conséquences en cas d’échec.

SHANIE (douloureusement)

Je ressens vos peurs à chaque instant depuis ma venue au monde. J’ai en moi toutes ces connaissances sans jamais les avoir apprises et je vois des choses que personne ne peut imaginer. Je dois savoir pourquoi. Tu es notre chef, Varia, j’ai besoin de ton approbation.

VARIA

Je comprends ta requête mais si je décide de te l’accorder, cela signifie que je t’autorise à transgresser certaines de nos règles les plus essentielles. Cette situation est très inhabituelle et concerne une personne essentielle pour la communauté. La décision qui m’incombe est d’autant plus difficile.

SHANIE est anxieuse. Elle se tourne vers le placard pour prendre le reste des armes qu’elle met dans un sac à dos. VARIA ne la quitte pas des yeux.

SHANIE (déterminée)

J’en suis consciente mais je sais que mon choix est juste. Si les esprits m’ont envoyé cette vision c’est pour que je la suive et non pas pour que je l’ignore.

VARIA

Souviens toi que lorsque Atalante s’éteindra tu deviendras notre guide c’est pourquoi tu ne dois pas échouer. Ta défaite entraînerait inéluctablement notre perte.

SHANIE se retourne et plonge son regard dans les yeux de VARIA avec un air déterminé.

SHANIE

Comment pourrais-je être un bon guide si je ne sais pas par quelle force je suis moi-même guidée ? Je dois savoir d’où mes dons me viennent sinon ma sagesse n’aura aucune valeur.

VARIA (après quelques instants)

Très bien. (pause) J’accepte que tu quittes la tribu pour aider celle qui hante tes visions…

SHANIE (l’interrompant)

Ashley Magnus.

VARIA (avec gravité)

Peu importe de qui il s’agit. (pause) Natsumi viendra avec toi. Elle a insisté pour ne pas te laisser partir seule.

SHANIE

Je savais déjà que ma mère m’accompagnerait. (pause) Merci Varia.

SHANIE termine de s’équiper et met son sac sur ses épaules. Elle croise un instant le regard de VARIA qui essaie en vain de masquer son inquiétude.

VARIA

Fais bien attention à toi. La survie de notre peuple dépend de la tienne. Suis ton instinct et écoute ce que te dis ton cœur mais n’oublie jamais que tu es des nôtres Shanie.

SHANIE lui adresse un signe de tête d’un air déterminé et sort de la pièce. VARIA semble préoccupée. Elle regarde la porte quelques instants, puis sort à son tour.


10. Extérieur, nuit, devant l’église

WILL et ASHLEY sortent de l’église, l’air satisfaits.

ASHLEY

Enfin de l’air pur !

WILL (souriant)

Ne m’en parle pas.

Ils marchent vers leur véhicule respectif. WILL semble préoccupé. ASHLEY l’observe avec curiosité.

WILL

Vous avez eu beaucoup de chance en Roumanie. Vous auriez pu y rester.

ASHLEY (souriant)

La Roumanie, c’était plutôt fun. (pause) Je joue à la roulette russe tous les jours depuis ma naissance. C’est comme une drogue, il me faut ma dose d’adrénaline. C’est mon défouloir.

WILL (avec gravité)

Je dirais qu’il s’agit plutôt d’une échappatoire.

ASHLEY

Appelle ça comme tu veux mais surtout épargne-moi ton analyse.

WILL

Très bien… alors que fait-on maintenant ?

ASHLEY

Rien. Nous rentrons. Ma mère nous attend.

WILL (pointant un doigt derrière elle)

D’accord… Euh… Simple curiosité… Tu connais ces gars là ?

ASHLEY se retourne. Trois personnes s’avancent vers eux. Ils ont une démarche étrange.

ASHLEY (secouant la tête)

Pas que je sache.

WILL fait un pas dans leur direction tandis qu’ASHLEY méfiante, reste en retrait.

WILL (souriant)

Euh… Bonsoir. Pouvons-nous vous aider ?

WILL n’obtient aucune réponse et les trois hommes continuent d’avancer.

ASHLEY (inquiète)

Y’a un truc qui cloche.

ASHLEY sort calmement son arme et la pointe en direction des hommes au moment où WILL semble apercevoir quelque chose d’effrayant.

ASHLEY

On ne bouge plus !

WILL

Ashley ! Regarde leurs yeux !

ASHLEY est abasourdie. Les yeux des trois hommes sont noirs. ASHLEY arme son pistolet, prête à tirer sur les trois hommes. WILL est tétanisé.

ASHLEY

Dernière sommation !

Les trois hommes avancent toujours sans ciller. ASHLEY hésite un instant puis vise l’un d’eux et tire trois fois sur lui. Elle fait mouche à chaque coup mais l’homme continue d’avancer sans même ralentir. ASHLEY agrippe violemment la manche de WILL pour l’inciter à bouger. Sans quitter les hommes du regard, ils reculent avec précaution.

ASHLEY

Pas le temps de t’expliquer alors à mon signal, tu cours le plus vite possible jusqu’à la voiture.

WILL

Quoi ? Mais…

ASHLEY

MAINTENANT !

WILL et ASHLEY se mettent à courir. Les trois hommes les poursuivent. L’un d’eux rattrape ASHLEY et lui saute dessus. Elle perd son arme et se débat pour repousser son assaillant, évitant ses morsures mais est bientôt attaquée par le second homme qui la plaque au sol. WILL se fait attaquer par le dernier au moment de monter dans le véhicule.


11. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

HELEN est penchée au-dessus du corps de RHIANNON, équipée pour pratiquer une autopsie. BIGFOOT arrive alors derrière elle.

HELEN (sans relever la tête)

Ashley n’est toujours pas rentrée ?

BIGFOOT

Non docteur.

HELEN (souriant)

J’imagine que le Père Joshua a dû tenter de la rallier à sa congrégation. J’espère qu’elle ne se sera pas montrée trop désagréable en déclinant son offre.

BIGFOOT

Ashley est toujours très convaincante… quoi qu’elle fasse.

HELEN se tourne vers BIGFOOT et lui sourit en approuvant de la tête. BIGFOOT émet un faible grognement et fait le tour de la table d’autopsie pour venir se placer en face d’HELEN.

BIGFOOT

Vous avez progressé ?

HELEN

Je n’arrive pas à comprendre comment du sang humain a pu la maintenir en vie durant des siècles. Notre longévité n’a rien de commun cependant, la physiologie de Rhiannon ne semble pas différente de la mienne, du moins, fondamentalement parlant. Quelque chose doit sûrement m’échapper.

BIGFOOT

Vous devriez faire une pause. 24 heures que vous n’avez pas dormis.

HELEN

Je sais mais je dois rester concentrée si je ne veux pas perdre le fil de mes idées. De plus, je ne pourrai pas trouver le sommeil, je suis trop préoccupée par les visions de Lindsay.

BIGFOOT fixe HELEN qui est toujours concentrée sur le corps de RHIANNON.

BIGFOOT

Cette Shanie… qui est-ce ?

HELEN

Je n’en ai pas la moindre idée. En revanche, je ne veux pas ignorer ses mises en garde. Elles concernent Ashley, je ne peux donc pas les sous-estimer.

BIGFOOT

J’aurais dû partir avec elle.

HELEN plonge son regard dans celui de BIGFOOT, déterminée.

HELEN

Ashley n’est plus une enfant et elle possède un bon instinct de survie.

BIGFOOT

Elle est encore très en colère.

HELEN baisse la tête pour se concentrer à nouveau sur le cadavre de RHIANNON.

HELEN

Je dois lui faire confiance. Nous en avons besoin toutes les deux. (pause) De plus, elle n’est pas sortie seule.

BIGFOOT

Elle la cherche toujours Docteur…

HELEN, surprise, relève la tête vers BIGFOOT et l’observe avec un air interrogateur.

HELEN (hésitante)

Qui ?

BIGFOOT

La petite fille. (pause) Ashley la cherche toujours.

HELEN est déconcertée. Elle détourne le regard sur RHIANNON pour masquer son trouble.

HELEN

Je pensais pourtant l’en avoir dissuadé. J’ignore encore pourquoi Ashley est persuadée que cette enfant est des nôtres mais son obstination pourrait avoir de fâcheuses conséquences.

BIGFOOT

Cette enfant est de votre sang…

HELEN (l’interrompant)

Je sais où tu veux en venir et c’est tout à fait inutile.

BIGFOOT

Il s’agit de sa sœur, Docteur.

HELEN plonge son regard douloureux dans celui de BIGFOOT tout en restant digne.

HELEN (sèchement)

Non ! Ma fille n’a pas de sœur et cette discussion est close. (pause) Préviens-moi dès qu’elle sera revenue. Je crois qu’il est vraiment nécessaire que nous ayons une conversation.

BIGFOOT (résigné)

Bien Docteur.

HELEN baisse la tête et tente de se replonger dans son autopsie mais n’y parvient pas. BIGFOOT sort de la pièce et se retourne furtivement pour voir HELEN fermer douloureusement les yeux afin de masquer son trouble.


12. Extérieur, nuit, devant l’église

ASHLEY se bat contre deux hommes. WILL est projeté à terre par le troisième.

ASHLEY (hargneuse)

Hey ! Gueule d’ange ! Viens un peu par ici !

Attiré par la voix d’ASHLEY, le troisième homme se dirige vers elle alors qu’elle continue de contenir les assauts des deux autres. WILL se relève et jette un regard inquisiteur à ASHLEY.

ASHLEY

Dans le sac ! Prends les munitions ! VITE ! (Parant une attaque) Tire-leur dessus !

WILL

Ok…Ok… Euh… Je peux savoir ce que sont ces créatures ?

ASHLEY (évitant un coup)

Des Windigos !

WILL prend les munitions dans le sac et se met à approvisionner un chargeur tout en surveillant ASHLEY du regard qui continue de parer les attaques et de donner des coups.

WILL

Des quoi ?

ASHLEY

Des Windigos ! Des sortes de cannibales… Dépêche Will ! Je ne tiendrai pas longtemps !

WILL

Hey je fais ce que je peux ! Les armes c’est pas mon rayon je te rappelle !

ASHLEY

Bah il est temps de t’y mettre ! Je n’ai pas envie de finir en morceaux !

ASHLEY se bat avec rage. Un des hommes déchire la manche de son blouson en grognant.

ASHLEY (haineuse)

Ça mon grand tu vas le regretter !

ASHLEY frappe avec rage. Soudain, SHANIE se jette dans la bagarre. Elle aide ASHLEY à l’aide d’un katana. Elles se battent avec hargne tandis que WILL est rejoint par une autre FEMME qui vient l’aider avec les munitions. SHANIE décapite un des Windigos tandis qu’ASHLEY contient les deux autres.

ASHLEY

On se connaît ?

SHANIE

D’une certaine manière, oui.

ASHLEY la regarde, surprise, puis donne un coup de pied qui envoie un des windigos au sol. SHANIE se bat contre le second mais elle reçoit un coup qui la projette au sol et laisse échapper son arme. Au moment où le Windigo va la frapper, la FEMME le décapite d’un coup de Wakizashi. Le troisième windigo se relève et charge ASHLEY qui se tient prête à l’affronter. WILL sort l’arme tranquillisante et tire sur le windigo qui s’effondre après quelques secondes. ASHLEY se tourne alors vers WILL avec un air interrogateur.

WILL (souriant)

Un petit cadeau pour ta mère…

ASHLEY lui rend furtivement son sourire en ramassant l’arme de SHANIE puis s’accroupi près du windigo pour vérifier sa conscience. Elle regarde SHANIE qui est un peu étourdie.

ASHLEY

Rien de cassé ?

SHANIE

Je ne crois pas.

SHANIE et ASHLEY se font un signe de tête entendu. ASHLEY s’approche de SHANIE et lui rend son arme au moment où WILL s’approche.

WILL

Merci pour votre intervention. (pause) Je suis Will Zimmerman et voici...

FEMME (l’interrompant)

Ashley Magnus. Oui, nous avons déjà été présentées… il y a quelques mois.

La femme lui adresse un sourire. WILL l’observe attentivement et semble la reconnaître.

WILL

Je me souviens très bien de vous… L’amazone… (pause) Vous êtes partie un peu précipitamment la dernière fois… avec un bébé qui ne vous appartenait pas.

AMAZONE

Je suis navrée de vous avoir assommé Docteur Zimmerman. Il n’y avait rien de personnel dans ce geste. Quant à l’enfant, sachez que j’ai agit dans son seul intérêt.

WILL

Eh bien je suis ravie de l’apprendre même si j’émets quelques réserves à ce sujet. À propos du bébé justement…

AMAZONE (l’interrompant)

Je ne me suis jamais présentée. Mon nom est Natsumi et voici ma fille Shanie.

WILL leur sourit furtivement tandis qu’ASHLEY observe NATSUMI avec un air coléreux. Elle sort violemment son arme qu’elle pointe rageusement sur NATSUMI. L’amazone reste immobile et ne semble pas étonnée par son geste. WILL et SHANIE sont quant à eux surpris par l’attitude d’ASHLEY qui défie NATSUMI du regard en souriant avec malice.


Aucun commentaire: