Quest-ce que Sanctuary?

Sanctuary est une websérie crée en 2007 par Damian Kindler et Martin Wood.

Producteurs exécutifs : Marc Aubanel, Damian Kindler, N. John Smith, Amanda Tapping, Martin Wood.

Cast
Amanda Tapping ........................................................................ Docteur Helen Magnus
Robin Dunne .......................................................................... Docteur Will Zimmerman
Emilie Ullerup ..................................................................................... Ashley Magnus
Christopher Heyerdahl .................................................................. Montague John Druitt
Bigfoot ..................................................................................................... Bigfoot

Introduction saison virtuelle

Disclaimer

Tous les personnages publiquement reconnaissables, les lieux, etc sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les personnages originaux et l'intrigue sont la propriété de l'auteur. Ce travail n'est pas rémunéré. Aucun droit d'auteur n'est enfreint.

vendredi 24 octobre 2008

Episode 3, Webisode 4


Webisode 4


1. Extérieur, nuit, ruelle

HELEN et WILL avancent côte à côte dans la ruelle sombre.

WILL (peu rassuré)

Votre fidèle ex-patient aurait dû nous accompagner.

HELEN

Comme je vous l’ai dit plus tôt, vous étiez le seul disponible. De plus, mon majordome ne nous aurait été d’aucune utilité dans cette mission docteur Zimmerman.

WILL

Et si nous nous faisons attaquer ?

HELEN

Nous avons de quoi nous défendre. Et puis ma maison a besoin de protection.

WILL

Vous avez raison. (Après quelques instants) Comment savez-vous qu’Ashley est venue dans cette ruelle ?

HELEN

Une puce GPS a été ajoutée à la boucle de sa ceinture. Tout à l’heure, Henry a pu accéder à sa mémoire. Il m’a donc été très facile de retracer son parcours.

WILL

Vous aimer garder le contrôle sur tout.

HELEN

Ma longévité et mon expérience m’ont apprises à être prudente et je préfère éviter les mauvaises surprises. (Regardant son appareil) Apparemment, ma fille est entrée dans ce bâtiment.

WILL (se baissant)

Du sang. Et il y en a aussi sur le mur.

WILL et HELEN se regardent puis pénètrent dans le bâtiment.


Générique


2. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

LINDSAY travaille dans le laboratoire d’HELEN. HENRY arrive.

HENRY

Alors comment ça se présente ?

LINDSAY

Une chance que je te sente arriver, sans quoi tu m’aurais sûrement fait une belle frayeur. Que fais-tu là ?

HENRY

J’ai fini mon travail, tout est opérationnel. Je suis donc venu voir si tu avais besoin de moi.

LINDSAY (en souriant)

Je viens de terminer mes derniers tests alors à moins que tu t’y connaisses en protéases, phospholipases et phosphatases je pense que ton aide ne sera pas nécessaire.

HENRY (en souriant)

Comme le disait mon grand-père « à chacun son domaine de compétence ».

LINDSAY (sortant deux éprouvettes d’une centrifugeuse)

Et il avait raison. Sortie des bébés et des poisons, je me sens moi-même un peu perdue.

HENRY

Comment va Ashley ?

LINDSAY (faisant les derniers mélanges)

Mal. Mais l’administration de ce tranquillisant va lui donner un peu de répit. C’est une forme de bêtabloquant. Il devrait ralentir les effets du poison.

HENRY

Tu as trouvé un antidote ?

LINDSAY

Malheureusement non. Mais cette injection va nous faire gagner un peu de temps en attendant le retour d’Helen.

LINDSAY prend deux seringues et y introduit le produit qu’elle vient de terminer.

LINDSAY

Et je ferais mieux de le leur administrer rapidement avant que leur état ne se dégrade.

LINDSAY sort du labo, laissant HENRY seul.


3. Intérieur, nuit, cave du bâtiment

HELEN et WILL descendent les escaliers. HELEN a son arme chargée en main. Arrivés en bas, ils voient le corps de BECKIE, étendue face contre terre. HELEN se précipite vers elle et prend son pouls. Elle baisse la tête.

WILL

Elle est…

HELEN

Morte malheureusement.

WILL

Comment ?

HELEN retourne doucement le corps de BECKIE dont les tempes sont percées. WILL ferme les yeux. Un craquement se fait entendre. HELEN se relève. Des bruits de pas résonnent. HELEN lève son arme. Au moment où l’une des petites créatures lui saute au visage, HELEN tire, la tuant.

HELEN

Nous ferions mieux de ne pas nous attarder ici. Qui sait combien de ces créatures ont déjà éclos. Pourriez-vous prendre les œufs pendant que j’assure notre sécurité ?

WILL acquiesce et se baisse tandis qu’HELEN abat un second petit anormal. Alors que WILL met un premier œuf dans le sac qu’il tient, deux jambes apparaissent dans son champ de vision. Il relève alors la tête et voit le pestiféré.

WILL

Euh Magnus ?


4. Intérieur, nuit, chambre d’isolement

À travers la vitre, on peut voir LINDSAY près d’ASHLEY. Celle-ci ouvre les yeux. Son visage est très marqué.

LINDSAY

Ashley ? Mon dieu mais comment…

ASHLEY se redresse sur le lit, LINDSAY recule effrayée.

LINDSAY

Ashley ?

ASHLEY ne répond pas et fixe LINDSAY avec un rictus. Elle se lève et commence à se rapprocher de LINDSAY qui recule.

LINDSAY

Ash? Chérie? C’est Lin. Tu me reconnais n’est-ce pas?

ASHLEY s’apprête à se jeter sur LINDSAY mais elle s’écroule brusquement. LINDSAY se retourne et aperçoit LIZ qui pointe une arme tranquillisante sur ASHLEY.

LINDSAY

Merci ! Faisons vite, la fléchette ne fera pas effet très longtemps.

LIZ et LINDSAY recouchent ASHLEY puis LINDSAY lui injecte le tranquillisant. Peu après elles sortent de la chambre.


5. Intérieur, nuit, infirmerie

LIZ s’appuie contre un lit tandis que LINDSAY s’affaire.

LIZ

Henry m’a briefé sur ce qui s’est passé durant mon absence. Comment vont-elles ?

LINDSAY (jetant les seringues à la poubelle)

Pour autant que je sache, Claire est tirée d’affaire. Je ne sais pas encore ni pourquoi ni comment mais elle est immunisée contre le poison. Grâce aux propriétés de son sang, je vais pouvoir fabriquer le sérum. J’avais sentit qu’elle était la clé.

LIZ

Et pour Ashley ?

LINDSAY

J’espère qu’il n’est pas déjà trop tard, son état a visiblement empiré. Si elle ne reçoit pas l’antidote… (elle s’interrompt). J’espère qu’Helen et Will ont pu récupérer les œufs, c’est son unique chance.

LIZ (regardant Ashley à travers la vitre)

Je sais qu’elle a énormément de volonté et qu’elle va continuer à se battre contre elle-même jusqu’au bout.

LINDSAY

Reste à savoir laquelle des deux Ashley sera victorieuse. (à Liz) Tu devrais rentrer te reposer. Ne t’inquiète pas, je vais veiller sur elle.

LIZ

D’accord. Reste sur tes gardes.

LINDSAY

Comme toujours. Allez file.

LIZ embrasse LINDSAY.

LINDSAY

Ne t’inquiète pas, Helen ne laissera pas quoi que ce soit arriver à sa fille et moi non plus.

LIZ

Je sais.

LIZ sourit légèrement et sort.


6. Intérieur, nuit, cave

HELEN se retourne et le pestiféré frappe Will l’envoyant au sol. HELEN tire, blessant la créature. Celle-ci fonce sur elle, mais HELEN s’écarte et tire une nouvelle balle dans le dos de l’anormal. Il s’effondre, mort. HELEN baisse son arme et s’approche de WILL qu’elle aide à se relever.

HELEN

Docteur ? Est-ce que tout va bien ?

WILL

J’ai été en meilleure forme.

HELEN

Avez-vous eut le temps de prendre les œufs?

WILL

Je n’en ai qu’un.

Un craquement de coquille se fait entendre. HELEN regarde un des œufs se fendre. Elle se baisse pour récupérer un œuf intact et le tend à WILL

HELEN

Tenez. Ne nous attardons pas ici.

WILL le pose délicatement dans son sac. Plusieurs craquements se font entendre et HELEN abat une nouvelle fois un nouveau-né ayant essayé de lui sauter au visage.

HELEN

Sortons d’ici. Maintenant !

WILL

Nous ne pouvons pas laisser les œufs éclore.

HELEN (sortant son téléphone)

Je suis certaine qu’Ernest se fera une joie de régler ce détail pour nous.

WILL et HELEN remontent les escaliers. HELEN a le téléphone à l’oreille.


7. Intérieur, nuit, chambre d’isolement

ASHLEY s’éveille à nouveau. Elle est attachée au lit avec des sangles. Elle tourne la tête et découvre LINDSAY près d’elle qui la regarde.

LINDSAY

Hey ! Ma chérie, je suis contente de te revoir.

ASHLEY a l’air apaisée mais ne répond pas. Ses yeux sont toujours injectés de sang.

LINDSAY

Je sais que tu m’entends Ash. Je ne laisserais pas ce poison te détruire. Je t’ai vu naitre, je refuse de te voir mourir.

ASHLEY ne répond pas. Elle a un rictus aux lèvres.

CLAIRE

Lindsay ?

LINDSAY se rapproche du lit de CLAIRE et jetant un œil à ASHLEY qui continue de l’observer d’une façon étrange.

LINDSAY

Claire ? Comment te sens-tu ?

CLAIRE

Beaucoup mieux. Tu sais, tu avais raison.

LINDSAY

Pour quoi ma chérie ?

CLAIRE

Pour les monstres. J’ai vu Ashley dans mes rêves, elle m’a protégé contre eux.

LINDSAY

C’est son travail tu sais.

CLAIRE

Elle va mieux ?

LINDSAY

Pas encore mais grâce à ton sang, je suis sûre que nous allons arriver à la soigner.

CLAIRE et LINDSAY se sourient.

LINDSAY

Tâche de te reposer. Tu es encore beaucoup trop faible pour te lever. Je dois retourner au laboratoire mais je reviens vite.

CLAIRE

D’accord.

LINDSAY

Surtout ne t’approche pas d’Ashley. C’est très important Claire. Tu peux faire ça pour moi ?

CLAIRE

Oui.

LINDSAY embrasse CLAIRE sur le sommet du crâne puis se lève.

LINDSAY

Je n’en ai pas pour longtemps.

LINDSAY sort. CLAIRE tourne la tête vers ASHLEY qui la regarde avec un air étrange. CLAIRE remonte les couvertures sous son menton comme pour se protéger.


8. Extérieur, nuit, devant l’entrée du bâtiment

ERNIE est armé d’un lance-flammes qu’il allume à l’aide d’un briquet. Son visage s’illumine d’un large sourire.

ERNIE

Ça va chauffer bébé !

Il entre dans le bâtiment


9. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

HELEN arrive. LINDSAY travaille.

LINDSAY

Tu arrives à temps. Il ne manquait plus que ce dernier ingrédient pour achever ma super recette.

HELEN

Tu as trouvé un antidote ?

LINDSAY

Claire est l’antidote. Je t’avais bien dit que j’avais une bonne intuition.

HELEN sort un œuf du sac et lui donne. LINDSAY récupère le contenu de l’œuf à l’aide d’une seringue.

HELEN

Comment vont-elles ?

LINDSAY

Claire va très bien. Elle est vraiment très courageuse cette petite. Elle me fait penser à Liz lorsqu’elle était enfant. Elle a cette petite lueur dans le regard qui…

LINDSAY met l’éprouvette dans la centrifugeuse.

HELEN (la coupant)

Ashley ?

LINDSAY

Helen…écoute…Ashley n’est plus tout à fait elle-même mais le tranquillisant a fait effet.

HELEN

Le tranquillisant ?

LINDSAY

Où est ton nouveau protégé ?

HELEN

À l’infirmerie, nous avons eu quelques problèmes…

LINDSAY

Bon sang !

LINDSAY se lève de sa chaise d’un bond. Elle récupère l’éprouvette dans la centrifugeuse et commence à courir vers la porte, HELEN sur les talons.

LINDSAY

Il ne faut pas qu’il s’approche d’Ashley !


10. Intérieur, nuit, infirmerie

HELEN et LINDSAY arrive à l’infirmerie en courant.

HELEN

Docteur Zimmerman !

WILL sursaute à leur arrivée. Il est figé devant la porte de la chambre d’isolement et regarde à l’intérieur. HELEN et LINDSAY se précipitent vers lui.

WILL (effrayé)

Qu’est ce qui ne va pas avec Ashley ? Vous avez vu ses yeux ? C’est ça la fameuse mutation dont vous avez parlé ?

LINDSAY acquiesce tandis qu’HELEN a l’air désemparée. À l’intérieur de la chambre, CLAIRE se tient debout, tétanisée. Elle fait face à ASHLEY qui s’est libérée de ses liens. LINDSAY plonge l’aiguille d’une seringue dans l’éprouvette pour en récupérer le contenu. Elle tapote la seringue avec ses doigts pour faire sortir l’air puis se prépare à entrer dans la pièce.

LINDSAY

Il faut intervenir maintenant!

HELEN (retenant la main de Lindsay)

Non, Lindsay! C’est à moi de le faire.

LINDSAY semble réticente puis après quelques instants, tend la seringue contenant l’antidote à HELEN.

LINDSAY

D’accord, mais rappelle-toi qu’il n’y a qu’une seule dose. Tu ne dois pas hésiter une seule seconde.

HELEN

C’est ma fille. Je n’échouerai pas.


11. Intérieur, nuit, chambre d’isolement

HELEN rentre avec précaution en évitant d’attirer l’attention sur elle. ASHLEY est toujours immobile mais émet une sorte de sifflement aigu, comme si elle était gênée pour respirer. Elle continue de fixer CLAIRE qui ne bouge pas un muscle.

HELEN (murmurant)

Claire ?

HELEN ne quitte pas ASHLEY des yeux tandis qu’elle s’adresse à CLAIRE.

HELEN (voix posée)

Claire ? Écoute-moi attentivement. Tu vas venir vers moi doucement sans faire de geste brusque.

CLAIRE (effrayée)

Je… je ne peux pas.

ASHLEY commence à s’avancer vers CLAIRE, menaçante.

HELEN

Du calme Claire. Tout va bien. Je sais que tu peux y arriver.

CLAIRE (sanglotant)

Non je n’y arriverais pas. Je ne peux pas bouger. (à Ashley) Pourquoi tu fais ça Ashley, je pensais que tu étais mon amie.

ASHLEY continue d’avancer en grimaçant.

HELEN

Ashley ? S’il te plait, Regarde-moi.

ASHLEY ignore HELEN et poursuit son chemin vers CLAIRE. Alors qu’elle est très près de la petite, elle lève brusquement la main pour frapper.

HELEN (fermement)

ASHLEY !

ASHLEY attirée par la voix d’HELEN se tourne violemment vers elle. Elle a l’air en colère. CLAIRE est toujours immobile.

HELEN (s’adressant à Ashley avec douceur)

Viens par ici ma chérie.

ASHLEY se désintéresse totalement de CLAIRE et s’approche désormais de sa mère. Elle a toujours l’air agressif et menaçant.

HELEN

Ashley, je sais que tu m’entends. Il faut que tu continues à lutter contre ce poison.

ASHLEY est désormais très proche de sa mère qui n’a pas bougé.

HELEN (les yeux brillants)

Je ne te laisserai pas partir.

ASHLEY adresse un rictus à HELEN et semble être sur le point de se jeter sur elle. LINDSAY et WILL tapent contre la vitre de la salle d’isolement.

WILL (cri étouffé)

Ashley non !

LINDSAY (cri étouffé)

Ne fais pas ça Ash !

HELEN leur fait signe de ne pas entrer. CLAIRE se précipite vers ASHLEY pour l’empêcher de faire du mal à HELEN. ASHLEY qui a senti son mouvement se tourne vers CLAIRE pour la frapper.

LINDSAY (cri étouffé)

Maintenant Helen !

HELEN profite de la diversion de CLAIRE pour planter la seringue dans le bras d’ASHLEY qui se retourne violemment et lui assène un coup qui la projette au sol. ASHLEY se met à marcher en direction d’HELEN mais quelques secondes plus tard s’effondre sur le sol. WILL et LINDSAY entrent précipitamment dans la pièce.

LINDSAY

Helen?

HELEN (légèrement sonnée)

Occupez-vous d’Ashley. Je vais bien

WILL et LINDSAY se rendent auprès d’Ashley pour l’examiner.

HELEN

Comment va-t-elle ?

LINDSAY

Rassure-toi, elle va bien. Elle est inconsciente mais le sérum a bien été injecté. Maintenant il faut attendre.

WILL

Pendant combien de temps ?

LINDSAY

Quelques heures. (prenant Ashley sous les aisselles) Aide-moi à la recoucher.

HELEN est assise sur le sol et essuie sa lèvre ensanglantée du revers de la main. Soudain CLAIRE se précipite vers elle et se jette dans ses bras en sanglotant. LINDSAY observe la scène visiblement très touchée. HELEN ne sait pas comment réagir alors que la petite l’étreint de toutes ses forces. Au bout d’un moment, HELEN se laisse aller et la serre également dans ses bras.

HELEN

Tout va bien ma chérie. Shhhh c’est fini, tout va bien.

HELEN semble bouleversée. Elle regarde ASHLEY tandis qu’elle serre CLAIRE contre elle tout en lui caressant les cheveux.

HELEN

Je ne laisserai jamais quoi que ce soit t’arriver ma chérie.


12. Intérieur, nuit, couloir du Sanctuaire

HELEN marche seule dans le couloir. Soudain, elle s’arrête et s’appuie contre le mur comme si elle voulait reprendre son souffle. Elle a les larmes aux yeux et marque une longue pause avant de serrer son poing sur son cœur. BIGFOOT arrive et lui pose une main rassurante sur l’épaule. Sans lui jeter un seul regard, HELEN ferme les yeux quelques instants, les essuie dignement et se remet à marcher, BIGFOOT sur les talons.


13. Intérieur, nuit, chambre d’isolement

WILL est au chevet d’ASHLEY qui se réveille doucement. Ses yeux sont redevenus normaux et elle n’a plus aucune marque sur le visage.

WILL (souriant)

Hey!

ASHLEY (dans les vapes)

Hey.

WILL

Bienvenue dans le monde des vivants.

ASHLEY (observant autour d’elle)

Qu’est ce que je fais ici ?

WILL

Tu ne te rappelle de rien ?

ASHLEY

Je me rappelle la gamine, la fièvre, mon blouson en lambeaux mais pour le reste... Qu’est-ce qui s’est passé ?

WILL

Tu veux dire avant ou après que tu ne nous joue un remake made-in-Magnus de la nuit des morts vivants ?

ASHLEY

Whoa, c’était si horrible que ça.

WILL

C’est vraiment le moins que l’on puisse dire. Heureusement que ta mère et Lindsay ont trouvé l’antidote. Comment te sens-tu ?

ASHLEY

J’ai l’impression d’avoir un marteau-piqueur dans la tête, mais j’ai connu pire.

WILL

Tu nous as fait une belle frayeur tu sais. Surtout à ta mère.

ASHLEY

Ça, j’ai vraiment du mal à le croire. Comment va la petite ?

WILL

Claire va bien. Elle est tirée d’affaire. Tout comme toi.

ASHLEY (en souriant)

Claire ? Alors c’est comme ça qu’elle s’appelle… C’est plutôt joli. (Regardant autour d’elle) Où est Lindsay ?

WILL

Probablement avec ta mère mais…

ASHLEY (le coupant)

Il est temps que je bouge, passe-moi mes fringues et va donc faire un tour.

WILL

Hors de question. Tu es clouée au lit, ordre du médecin. Alors tu vas devoir te montrer raisonnable pour changer.

ASHLEY

Tu n’es pas obligé de me parler comme à une gamine…de…cinq…ans…

ASHLEY épuisée se rendort, Will sourit.


14. Intérieur, nuit, bureau d’Helen

HELEN et LINDSAY sont assises l’une en face de l’autre.

LINDSAY

Ne t’inquiète pas pour Claire, je lui trouverais une bonne famille d’accueil.

HELEN

Je sais. Je voulais te remercier pour ton aide et ta présence.

LINDSAY

Tu n’as pas à le faire Helen. Nous sommes amies et Ashley est ma filleule. Je t’en aurai voulu de ne pas faire appel à moi.

HELEN (souriant)

Ton aide a été déterminante.

LINDSAY (souriant)

Tu as juste une dette de plus envers moi. Puis-je te donner un conseil ?

HELEN

Depuis quand as-tu besoin de mon approbation pour ça ?

LINDSAY

Tu as raison, tu l’aurais quand même eu quoi que tu me répondes. Bref, je sais que je suis plus jeune, que j’ai moins de responsabilités, moins d’expérience, Bla Bla Bla mais je suis sûre d’une chose, c’est que tu ne peux pas continuer ainsi.

HELEN

Que veux-tu dire ?

LINDSAY

Ashley et toi, vous devez parler. Le silence ne fera que creuser d’avantage le fossé qui vous sépare déjà.

HELEN

Nous avons quelques différends c’est vrai mais de là…

LINDSAY

Helen. Tu oublies que c’est à moi que tu parles. Je t’ai vu avec Claire, j’imagine ce que tu peux traverser. En peu de temps tu as été témoin du retour de John, de l’éloignement d’Ashley et de l’enlèvement de ta petite fille…

HELEN

Lindsay… je vais bien…

LINDSAY

Non Helen. C’est faux et Ashley non plus ne va pas bien. Vous souffrez, certes différemment, mais à cause des mêmes choses. Vous avez besoin de vous retrouver, de vous faire à nouveau confiance et pour cela tu dois exiger qu’elle t’écoute.

HELEN baisse la tête.

LINDSAY (se levant)

Bien si tu as besoin de quoi que se soit, appelle moi. Et ne t’inquiète pas pour Claire, je m’occupe d’elle.

LINDSAY s’approche de la porte et s’arrête sur le seuil.

LINDSAY

Tu ne peux pas te cacher éternellement derrière ta douleur et tes regrets Helen… Parle avec Ashley.

LINDSAY sort. HELEN a les yeux dans le vague.


FIN

Aucun commentaire: