Quest-ce que Sanctuary?

Sanctuary est une websérie crée en 2007 par Damian Kindler et Martin Wood.

Producteurs exécutifs : Marc Aubanel, Damian Kindler, N. John Smith, Amanda Tapping, Martin Wood.

Cast
Amanda Tapping ........................................................................ Docteur Helen Magnus
Robin Dunne .......................................................................... Docteur Will Zimmerman
Emilie Ullerup ..................................................................................... Ashley Magnus
Christopher Heyerdahl .................................................................. Montague John Druitt
Bigfoot ..................................................................................................... Bigfoot

Introduction saison virtuelle

Disclaimer

Tous les personnages publiquement reconnaissables, les lieux, etc sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les personnages originaux et l'intrigue sont la propriété de l'auteur. Ce travail n'est pas rémunéré. Aucun droit d'auteur n'est enfreint.

vendredi 17 octobre 2008

Episode 3, Webisode 3


Webisode 3



1. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen, Flashback

HELEN est face à son bureau. Un peu plus loin se trouve un caisson de verre. À l’intérieur, un bras robotique manipule plusieurs substances radioactives. HELEN est enceinte d’environ 6 mois. LINDSAY arrive.

LINDSAY

Lorsque le chat dort, les souris dansent à ce que je vois. Ne t’avais-je pas dit de te ménager ? (elle secoue la tête) Je ne suis peut-être qu’une jeune utopiste non encore diplômée mais si je t’ai dit ça c’est uniquement pour ton bien et celui du bébé.

HELEN

Je le sais parfaitement Lindsay. Mais il faut que tu comprennes que je suis enceinte et non en sucre. De plus, personne n’est assez qualifié pour mener ces expériences à ma place et tu le sais fort bien.

LINDSAY (levant les yeux au ciel)

Je ne sais même pas pourquoi j’essaie de te raisonner. Je suppose que si je demande à Barney de t’enfermer dans ta chambre jusqu’à la naissance du bébé, je ne trouverai pas d’écho favorable. Vous faites bien la paire tous les deux.

HELEN

Ces échantillons de matière organique sont vraiment fascinants. Leur composé chimique ne semble pas être répertorié pourtant les propriétés sont proches de celles d’un gaz neurotoxique. S’il n’y avait pas cette instabilité latente…

LINDSAY (la coupant)

Tu ne serais pas en train d’essayer de changer de sujet? Tu es incroyable!

HELEN

Lin, tu n’as pas quelques recherches à mener pour ton examen ?

LINDSAY

Oh non, tu ne te débarrasseras pas de moi comme ça. S’il t’arrive la moindre chose on dira « c’est la faute de Lindsay qui a laissé cette pauvre Helen seule alors qu’elle était enceinte Bla Bla Bla » Désolée, je ne bouge pas d’ici…

HELEN relève la tête et voit les substances chimiques commencer à faire une réaction inattendue.

HELEN (pour elle)

Qu’est-ce que…

LINDSAY

…même si je t’énerve, j’ai promis de veiller sur toi.

HELEN s’approche du caisson. LINDSAY remarque alors ce qui s’y passe.

LINDSAY

Euh… Helen? Si tous ces trucs clignotent, ça veut peut-être dire (mimant des guillemets avec ses doigts) « danger, ne vous approchez pas du caisson ».

Voyant qu’HELEN ne l’écoute pas, LINDSAY s’approche.

LINDSAY

Helen? Je t’en prie, éloigne-toi de ce machin.

Soudain l’activité du caisson augmente. Le verre se met à vibrer intensément et une alarme sonore puissante se déclenche. LINDSAY plonge sur HELEN, la projetant au sol juste avant que le caisson n’explose. HELEN se dégage et appuie sur un bouton sous le caisson libérant des gaz neutralisants. Des parois isolantes se ferment sur le caisson.

LINDSAY (inquiète)

Tu n’as rien Helen?

HELEN retrouve peu à peu ses esprits et prend une grande inspiration. Elle pose la main sur son ventre.

HELEN (après quelques secondes)

Je crois que nous allons bien.

LINDSAY paraît soulagée puis soudain pousse un petit cri de douleur. Elle grimace en se tenant le dos où des bouts de verre sont incrustés. HELEN s’assoit et examine rapidement le dos de LINDSAY.

LINDSAY

Comment ça se présente ?

HELEN

Assez mal.

LINDSAY

Ce ne sont que de vulgaires bouts de verre.

HELEN

J’ai bien peur que ces vulgaires bouts de verre comme tu dis ne soient contaminés, Lin.

LINDSAY (posant son front contre le sol)

C’est la sixième et dernière fois que je te sauve la vie Helen Magnus.

HELEN lance un regard désolé à LINDSAY.


Générique


2. Extérieur, nuit, devant le Sanctuaire

Une voiture apparaît à l’écran et entre dans le sanctuaire.


3. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

HELEN travail derrière son bureau. LINDSAY arrive, précédée par BIGFOOT.

LINDSAY

J’ai fait aussi vite que j’ai pu. Que se passe-t-il Helen ?

HELEN se lève et lui tend une feuille de résultats.

HELEN

J’ai besoin de ton interprétation.

LINDSAY (tout en lisant)

Ça ressemble à une envenimation. À ceci près que je n’ai encore jamais vu autant de toxines dans une seule et même analyse! J’espère pour ton patient qu’il n’est pas encore en vie. (elle relève la tête) Helen?

HELEN

Je t’en pris, dis moi que tu sais comment inverser le processus.

LINDSAY

Whoa Helen, attends… C’est impossible… en tous cas pas sans faire davantage de tests mais… (elle s’interrompt et fixe Helen dans les yeux) Où est Ashley ?

HELEN

Lors de sa chasse elle a ramené une petite fille et ceci (elle lui montre l’œuf). Je dois savoir quelles sont ses propriétés. L’antidote est peut-être entre mes mains mais si jamais je me trompe je risque de… (elle s’interrompt puis reprend contenance) Je dois être sûre.

LINDSAY

L’antidote? Helen tu as bien lu les résultats sur cette feuille ? Je n’y compterais pas trop si j’étais toi.

HELEN prend une profonde inspiration, LINDSAY la fixe avec inquiétude.

LINDSAY

Quoi ? (après quelques secondes) Ce sont les analyses d’Ashley.

HELEN

Je croyais que tu n’utilisais tes dons psychiques qu’en de très rares occasions.

LINDSAY

Helen, je…

HELEN

Elles ont sombrées dans le coma il y a deux heures.

LINDSAY

Elles? La petite aussi? Ok, dis-moi ce que tu sais de cet empoisonnement, Helen.

HELEN (après quelques secondes)

Te souviens-tu des symptômes de la pestis atra gangraena ?

LINDSAY (affolée)

De la…. Oh mon Dieu !

HELEN

Crois moi, Dieu n’a rien avoir là dedans. Il faut faire vite, les mutations ont déjà commencées.

LINDSAY (attrapant le bras d’Helen)

Helen ! Tu sais ce que ça signifie n’est-ce-pas ?

HELEN (écartant son bras de l’étreinte de Lindsay)

Oh non Lin, ça n’arrivera pas, je ne le permettrai pas.

HELEN et LINDSAY quittent le laboratoire.


4. Intérieur, nuit, cave du bâtiment

BECKIE se réveille doucement. Elle est retenue prisonnière contre le mur et semble apeurée. Soudain, elle remarque dans le fond une forme bouger.

BECKIE

Y’a quelqu’un ? J’vous en pris répondez !

Une forme bouge dans l’ombre, mais ne répond pas.

BECKIE (pleurant)

S’il vous plait… laissez-moi partir… par pitié.

Un bruit se fait entendre à ses pieds. Elle voit alors un œuf se fendre. Puis une petite créature en sort et s’approche d’elle.

BECKIE

Non, va t’en, laisse moi tranquille! Non, non, NOOON!

Sur le dernier « non » la créature lui saute au visage.


5. Intérieur, nuit, infirmerie

HELEN et LINDSAY arrivent à l’infirmerie. WILL les voit et accoure à leur rencontre.

HELEN (regardant à travers la vitre)

Comment vont-elles ?

WILL (déconcerté)

C’est bien au-delà de mes compétences, Magnus.

LINDSAY

Si vous le permettez, je vais répondre à cette question.

HELEN

Docteur Zimmerman, je voudrais vous présenter mon amie Lindsay Frantova. Lindsay voici…

LINDSAY (souriant)

… le jeune homme dont tu m’as tant venté les mérites. (lui serrant la main) Enchantée Docteur Zimmerman.

WILL

Appelez-moi Will.

LINDSAY

Lindsay. Très bien, quels sont les derniers symptômes ?

WILL

Baisse de la tension artérielle, difficulté respiratoire, variation excessive de la température… et depuis quelques minutes, la blessure d’Ashley s’est remise à saigner abondamment.

LINDSAY (en regardant Helen)

Combinaison des effets des neurotoxines, hémotoxines et myotoxines.

HELEN (fixant Will avec gravité)

Y-a-t-il des signes extérieurs de nécroses ?

WILL

Si vous voulez parler d’altérations physiques, la réponse est oui. Du moins en ce qui concerne Ashley.

HELEN (étonnée)

Que voulez-vous dire ?

WILL

Je n’ai trouvé aucune marque sur Claire. Je ne comprends pas. Elle a pourtant été en contact avec la créature bien avant Ashley, pourquoi n’est-elle pas affectée ?

LINDSAY (s’adressant à Helen)

Je dois les examiner.

HELEN acquiesce. LINDSAY, HELEN et WILL pénètrent dans la chambre d’isolation.


6. Intérieur, nuit, chambre d’isolation

HELEN s’arrête devant CLAIRE et l’ausculte. LINDSAY et WILL se dirigent vers ASHLEY. Les marques sur la figure d’ASHLEY sont désormais plus nombreuses et plus denses.

WILL

Elle ne semble pas réagir aux stimuli extérieurs.

LINDSAY (examinant Ashley)

Oui, c’est parce qu’elle se trouve dans une phase transitoire, une forme de léthargie ou plutôt un coma. C’est précisément ce cycle qui va déterminer le schéma de la mutation.

WILL

Pardon? Mutation?

LINDSAY

La pathologie de cette forme de peste est sans commune mesure avec ce que vous pouvez imaginer. Je croyais qu’Helen vous en avait expliqué les rouages.

HELEN se rapproche de LINDSAY et WILL et pose une main sur le bras de sa fille.

HELEN (examinant sa fille)

Je ne pensais pas qu’il serait nécessaire de le faire.

WILL

Ok… bon… quel est le prochain stade ?

HELEN

Une graduelle reprise de conscience.

WILL

C’est une bonne nouvelle. Non ?

LINDSAY

Eh bien, en théorie la progression d’un poison est proportionnelle à l’état physique du patient. Plus l’hôte est affaibli plus la contamination est rapide.

WILL

Ce qui expliquerait pourquoi Ashley est plus atteinte que Claire. Très bien, alors comment fabrique-t-on le sérum qui annulera les effets du poison ?

HELEN relève les yeux et regarde LINDSAY avec tristesse. WILL observe les deux femmes tour à tour.

WILL (après quelques secondes)

Il y a bien un antidote n’est-ce-pas ?

LINDSAY (souriant légèrement à Helen)

Je suis justement ici pour le découvrir.

HELEN

Mon matériel est à ta disposition. En attendant, je retourne à l’étude de l’œuf. Docteur Zimmerman ?

WILL

Je vais assister Lindsay si elle n’y voit aucun inconvénient.

LINDSAY acquiesce et fait un signe de tête à HELEN qui le lui rend.

HELEN

Comme il vous plaira.

HELEN quitte l’infirmerie sous le regard de WILL qui semble désolé. Il lance un regard désespéré à LINDSAY.

WILL

À quel moment le processus deviendra-t-il irréversible ?

LINDSAY

À l’instant où sa volonté de vivre l’aura définitivement abandonnée.


7. Intérieur, nuit, couloirs du Sanctuaire

ASHLEY marche dans les couloirs, elle a l’air perdue. Elle est vêtue de sa tenue en cuir et son visage n’a aucune marque. Elle arrive devant une porte et tourne délicatement la poignée. La porte s’ouvre.


8. Intérieur, nuit, chambre d’isolement

ASHLEY entre. La pièce est plongée dans l’obscurité. Seule une lumière directe éclaire un lit posé en plein milieu de la pièce. HELEN assise à côté du lit et tourne le dos à la porte. ASHLEY se rapproche doucement du lit.

ASHLEY

Maman?

HELEN ne répond pas. ASHLEY continue d’avancer et fait le tour du lit pour se retrouver face à HELEN. ASHLEY la regarde fixement mais HELEN ne semble pas la voir. ASHLEY voit un corps étendu dans le lit. C’est ASHLEY elle-même mais son visage est très marqué. Soudain, la ASHLEY allongée ouvre les yeux qui sont injectés de sang. HELEN est surprise mais lui sourit en lui épongeant le front. La ASHLEY monstrueuse fait un mouvement brusque et donne un coup violent à HELEN qui se tient soudain la gorge. Elle s’écroule sur le sol.

ASHLEY NORMALE

Noooooooooon !

La ASHLEY monstrueuse tourne sa tête vers la ASHLEY normale qui a l’air surprise. Elle sort son arme à feu qu’elle pointe sur la ASHLEY monstrueuse qui se redresse dans le lit avec un rictus. Elles s’observent quelques instants sans broncher puis la ASHLEY monstrueuse donne un violent coup sur la main de la ASHLEY normale pour lui faire lâcher l’arme qui va percuter le mur. La ASHLEY normale suit le mouvement de l’arme et lorsqu’elle regarde à nouveau la ASHLEY monstrueuse, celle-ci se tient debout juste devant elle.

ASHLEY MONSTRUEUSE

Maintenant, je vais te libérer.

La ASHLEY monstrueuse saisie la ASHLEY normale à la gorge et serre. ASHLEY normale commence à suffoquer, puis perd connaissance. La ASHLEY monstrueuse relève la tête, ses yeux sont injectés de sang.


9. Intérieur, nuit, chambre d’isolement

LINDSAY est penchée au-dessus de CLAIRE et l’ausculte. WILL se tient près d’ASHLEY, il vérifie la perfusion de la jeune femme. Une des mains d’ASHLEY bouge plusieurs fois mais WILL ne le remarque pas. WILL observe ASHLEY quelques secondes puis se dirige vers LINDSAY.

LINDSAY (sans lever la tête)

J’ai connu Helen plusieurs années avant la naissance d’Ashley. Je lui ai d’ailleurs sauvé la vie une bonne dizaine de fois lorsqu’elle était enceinte.

WILL

J’allais justement vous demander comment vous vous étiez rencontrées.

LINDSAY

Helen et moi, c’est une longue histoire. Je lui dois beaucoup dans le bon comme dans le mauvais sens du terme. (avec un sourire) Oui, grâce à elle, l’industrie des antalgiques à encore un bel avenir devant elle. Et même si elle ne dit rien, je sais qu’elle s’en veut encore de cet incident.

WILL

Que s’est-il passé ?

LINDSAY (souriant)

Un jour peut-être, vous saurez toute l’histoire. (se relevant) En attendant, je crois avoir découvert pourquoi Claire n’est pas affectée.

WILL s’apprête à lui répondre lorsque BIGFOOT fait son entrée.

BIGFOOT

Le docteur Magnus souhaiterait vous parler.

LINDSAY (souriante)

Dans ce cas ne faisons pas attendre cette bonne vieille Helen.

LINDSAY, WILL et BIGFOOT sortent de la pièce.


10. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

LINDSAY et WILL entrent. HELEN travaille sur son ordinateur. Elle relève la tête en les voyant arriver.

LINDSAY

Toujours aucun changement. Et toi, tu as du nouveau ?

HELEN

En étudiant l’œuf qu’Ashley m’a rapporté, j’ai découvert que la substance qu’il contient a des propriétés curatives. Malheureusement une exposition trop prolongée à l’air ambiant semble les altérer de façon irréversible.

LINDSAY

Et tu veux récupérer d’autres œufs pour vérifier si tes hypothèses sont fondées.

HELEN (souriant)

C’est exact.

WILL (à Lindsay)

Comment faîtes-vous ça ?

LINDSAY

Quoi donc ?

WILL (souriant)

Deviner ce que les gens vont dire.

LINDSAY

J’ai toujours été très empathique. Mais, dans le cas présent je dirais simplement que je connais très bien Helen.

HELEN

Docteur Zimmerman, Ashley ne pouvant m’accompagner, votre aide va s’avérer nécessaire.

WILL

Moi? Vous êtes sûre? Je suis convaincu qu’Henry serait beaucoup plus qualifié que moi.

HELEN

Dr Zimmerman, vous êtes le seul disponible.

WILL

Bon très bien. Je vais préparer mes affaires.

WILL salue LINDSAY de la tête et quitte la pièce.

HELEN

Lindsay je laisse mon laboratoire à ta disposition. Si tu as besoin de quoi que ce soit…

LINDSAY

Oui je dois voir les résultats des analyses de sang de Claire.

HELEN

Qu’est ce que tu as en tête ?

HELEN prend une feuille de papier sur son bureau qu’elle tend à LINDSAY.

LINDSAY (souriant)

Rien de concret pour l’instant mais j’ai, comment dire, une bonne intuition.

HELEN

Je te laisse prendre soin de mon laboratoire.

LINDSAY

Bien sûr, tu me connais.

HELEN

Oui, justement.

Les deux femmes se sourient et HELEN quitte la pièce.


11. Intérieur, nuit, chambre de Will

HELEN arrive et s’arrête sur le seuil de la porte. Elle s’est changée. WILL est en train de mettre son blouson.

HELEN

Êtes-vous prêt docteur ?

WILL

Autant que je ne pourrai jamais l’être.

HELEN sort une arme et lui tend.

HELEN

Prenez ceci. En cas de problème, vous n’aurez qu’à enlever la sécurité.

WILL (levant les mains)

Whoa très peu pour moi.

HELEN

Je ne peux pas garantir votre sécurité si vous refuser de porter cette arme.

WILL

Avec ce truc en main, je risque plus de blesser un innocent qu’autre chose.

HELEN (rangeant l’arme dans son dos)

Très bien, comme vous voudrez. Allons-y.

WILL et HELEN sortent.


12. Intérieur, nuit, chambre d’isolement

LINDSAY est penchée au dessus d’ASHLEY et est en train d’achever de changer son pansement. Elle ausculte son cœur, vérifie les réactions de ses pupilles puis éponge son front avec une compresse. Puis elle se relève et se retourne vers CLAIRE qui vient d’ouvrir les yeux.

CLAIRE (voix endormie)

Will?

LINDSAY ne semble pas surprise de la voir réveillée. Elle s’approche d’elle en souriant.

LINDSAY

Hey! Comment va ma courageuse petite patiente?

CLAIRE

Vous êtes le docteur Magnus?

LINDSAY

Non, je m’appelle Lindsay, mais moi aussi je suis docteur.

CLAIRE

Où est Will?

LINDSAY

Il a dû s’absenter mais il va bientôt revenir. Dis-moi Claire est-ce que tu as mal quelque part ?

CLAIRE

Un peu au bras mais surtout à la tête.

LINDSAY

C’est qu’il me semblait. Ta douleur à la tête, est-ce que tu peux me la décrire ?

CLAIRE

On dirait que quelque chose me serre la tête très très fort et j’entends comme des abeilles qui volent.

LINDSAY

Je vois. Ne t’inquiète pas ma chérie, tu iras bientôt mieux. En attendant, tu veux bien faire quelque chose pour moi ?

CLAIRE acquiesce.

LINDSAY

Tu veux bien me donner un peu de ton sang pour que je puisse aider Ashley, la jolie blonde que tu vois là-bas ?

CLAIRE

Elle aussi est très malade ?

LINDSAY

Oui ma puce mais je crois que tu peux l’aider à guérir.

CLAIRE

Elle m’a protégée contre le monstre, je veux qu’elle guérisse.

LINDSAY

Je te promets que ça ne fera pas mal.

CLAIRE tend son bras à LINDSAY qui lui fait un garrot, prend une seringue et récupère un peu de son sang.

LINDSAY

Bien. Maintenant, tu vas essayer de te rendormir et lorsque tu te réveilleras, je te promets que tu iras beaucoup mieux.

CLAIRE

Ashley aussi ?

LINDSAY

Ashley aussi.

CLAIRE

J’ai peur de faire des cauchemars.

LINDSAY

Si une vilaine bête te fait des misères dans ton rêve, notre jolie blonde viendra leur botter le derrière.

La petite acquiesce et se pelotonne dans son lit, tout en fermant les yeux. LINDSAY s’avance vers la sortie. ASHLEY ouvre les yeux, ils sont injectés de sang.


Aucun commentaire: