Quest-ce que Sanctuary?

Sanctuary est une websérie crée en 2007 par Damian Kindler et Martin Wood.

Producteurs exécutifs : Marc Aubanel, Damian Kindler, N. John Smith, Amanda Tapping, Martin Wood.

Cast
Amanda Tapping ........................................................................ Docteur Helen Magnus
Robin Dunne .......................................................................... Docteur Will Zimmerman
Emilie Ullerup ..................................................................................... Ashley Magnus
Christopher Heyerdahl .................................................................. Montague John Druitt
Bigfoot ..................................................................................................... Bigfoot

Introduction saison virtuelle

Disclaimer

Tous les personnages publiquement reconnaissables, les lieux, etc sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les personnages originaux et l'intrigue sont la propriété de l'auteur. Ce travail n'est pas rémunéré. Aucun droit d'auteur n'est enfreint.

vendredi 26 septembre 2008

Episode 2 Webisode 4


Webisode 4


1. Intérieur, nuit, couloir

ASHLEY parvient à se libérer. Quelques coups sont encore échangés, avant que le bruit d’une arme ne résonne. L’AMAZONE s’effondre, une fléchette tranquillisante dans l’épaule. HELEN apparaît derrière elle, un fusil en main. Elle semble prête à accoucher d’un moment à l’autre. Son ton est froid.

HELEN

Emmène-la à l’infirmerie.



Générique



2. Intérieur, nuit, infirmerie, jour 9

L’AMAZONE dort, ses poignets attachés au lit. ASHLEY est assise sur une chaise et la surveille.

ASHLEY

Je sais que tu es réveillée.

Un sourire apparaît sur le visage de l’AMAZONE et elle ouvre les yeux.

AMAZONE

Tu es très observatrice en plus d’être une bonne guerrière.

ASHLEY

Je te retourne le compliment, il en faut du courage pour oser venir me traquer jusqu’ici.

AMAZONE

Je n’ai rien contre toi.

ASHLEY

Alors qu’est ce que tu veux ?

AMAZONE

Pourquoi poser une question à laquelle tu connais la réponse ?

ASHLEY

Regarde moi, je suis blonde, on dit souvent que ça n’aide pas. Réponds à ma question.

AMAZONE

Je suis venue reprendre ce qui m’appartient de droit.

ASHLEY

Tu parles de ton copain l’amnésique ?

AMAZONE

Entre autre. Où est-il ?

ASHLEY

Tu te sers vraiment de lui juste pour avoir un enfant ? Je trouve ça tellement cliché.

AMAZONE

Porter du cuir pour paraître plus agressif, ça c’est cliché.

ASHLEY

Touché.

L’AMAZONE observe ASHLEY attentivement.

ASHLEY

Quoi ?

AMAZONE

Tu as l’étoffe d’une amazone. Joins-toi à nous. Nous avons besoin de femmes comme toi dans nos rangs.

ASHLEY

La vie en communauté, c’est pas mon style. Quant aux trucs rien qu’entre nanas, très peu pour moi.

AMAZONE

C’est peut-être ton destin.

ASHLEY

J’en doute, crois-moi, j’ai un bon instinct.

AMAZONE

Dommage pour toi, je suis sûre que tu aurais été une excellente sœur.

ASHLEY

Eh bien, qui sait, peut-être dans une autre vie.


3. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

HELEN est penchée au-dessus de son microscope tenant son téléphone contre son oreille.

HELEN

Non LINDSAY, ça ne fonctionne pas… Bien sûr que j’ai suivi tes directives à la lettre, je ne suis pas aussi sotte que tu le penses… pardonne-moi, je ne sais pas ce qui me prend… oui sûrement… eh bien si c’est le cas je n’aurai pas d’autres choix que de le garder… Oui, je sais bien tout cela, mais quoi qu’il arrive, il est une partie de moi.


4. Intérieur, nuit, bibliothèque

WILL est en train d’éplucher plusieurs ouvrages. ASHLEY entre dans la pièce.

WILL

Hey !

ASHLEY

Que dirais-tu si je m’amputais le sein droit ?

WILL

Quoi ?

ASHLEY

L’amazone vient de me faire une proposition très intéressante de recrutement. J’hésite encore à accepter, ça pourrait être fun…

WILL a l’air horrifié.

ASHLEY

Je plaisante ! Qu’est ce que tu crois ? Elles ne portent plus de cuir et ma garde robe est neuve. Tu cherches quoi ?

WILL

Un moyen d’interrompre la grossesse de ta mère.

ASHLEY

Elle en est au moins à 8 mois de grossesse ! Comment comptes-tu stopper le processus ?

WILL

Apparemment, c’est impossible en tous cas pas sans mettre sa vie en danger.

ASHLEY

Alors oublie ça. Est-ce que le bébé est normal ?

WILL

Oui, en théorie. La croissance du fœtus est exceptionnelle mais il n’y a aucune trace d’anomalie dans les analyses.

ASHLEY

Et pour l’accouchement ?

WILL

Ça c’est la grande inconnue. Je crois que Magnus sait à quoi s’attendre mais la situation est tellement différente de ce qu’elle a vécu avec toi que…

ASHLEY

Stop ! Tu t’engages sur un terrain glissant, je te conseille d’éviter ce sujet avec moi.

WILL

Désolé. En fait, ce que je voulais dire c’est qu’elle a besoin de toi.

ASHLEY

Tu ne la connais pas, si c’était le cas, tu saurais que ma mère n’a besoin de personne et certainement pas de moi.

ASHLEY se dirige vers la sortie. Will saute sur ses pieds et lui cours après.

WILL

Ashley !

Il lui attrape le bras et la force à se retourner. ASHLEY lui jette un regard noir et il la relâche. ASHLEY croise les bras sur sa poitrine et attend que WILL dise quelque chose.

WILL

Écoute, j’imagine combien c’est dur d’être dans ta position. Ta mère t’a caché certaines choses sur son passé et à cause de cela tu as vécu une expérience traumatisante. Tu lui en veux énormément c’est compréhensible mais …

ASHLEY ouvre la bouche pour protester.

WILL

Laisses moi terminer. Essaie de voir la réalité en face. En voulant te protéger, elle a perdu ta confiance, crois-moi, je n’ai pas besoin de la connaître pour savoir que c’était la dernière chose qu’elle souhaitait. Tu dis qu’elle n’a pas besoin d’aide, pourtant elle est venue me chercher de son plein gré il me semble. Si elle agit ainsi c’est qu’elle veut assumer seule la responsabilité qui est la sienne depuis bien avant ta naissance. Aujourd’hui, avec cette grossesse inopinée, la situation lui échappe, elle est démunie et effrayée. Alors si tu pouvais mettre ton orgueil de côté, rien qu’un moment, je pense que ça aiderait. Une fois cette histoire terminée, tu auras tout le temps qu’il faut pour la punir comme tu t’acharnes à le faire.

ASHLEY lui jette un autre regard noir.

WILL

Si tu n’étais pas si bornée, tu saurais que tu es justement la seule personne dont elle a besoin.

ASHLEY a un sourire mesquin.

ASHLEY

Fais gaffe, docteur, il se pourrait que la prochaine fois que tu te mets en danger je ne sauve pas tes fesses.

WILL lui fait un petit sourire, mal à l’aise.


5. Intérieur, nuit, infirmerie

HELEN observe l’AMAZONE du seuil de la porte. L’AMAZONE ne bouge pas. HELEN entre finalement. L’AMAZONE sourit.

AMAZONE

On dirait que je me suis trompée.

HELEN

À quel sujet ?

AMAZONE

Vous êtes beaucoup plus apte à devenir une amazone.

L’AMAZONE regarde HELEN droit dans les yeux.

AMAZONE

Les hommes vous ont blessé, n’est-ce pas ?

HELEN

Ma vie privée ne regarde que moi. Comment puis-je interrompre cette grossesse ?

AMAZONE

Vous ne pouvez pas. Si vous essayez d’enrayer le processus, vous mourrez mais votre corps mènera quand même la grossesse à terme.

HELEN pose les mains sur son ventre puis sur le bas de son dos sans s’en rendre compte.

HELEN

Cet enfant devait être le vôtre n’est-ce pas ?

AMAZONE

Oui, mais quoi qu’il arrive il ne m’appartient plus. Le lien entre vous ne pourra jamais être rompu. Vous devez beaucoup le sentir bouger, sa naissance est imminente.

HELEN continue de se masser les reins.

HELEN

Je… Sera-t-il ?

AMAZONE

Tout ce qu’il y a de plus normal. La grossesse est rapide uniquement pour nous protéger. L’enfant sera juste plus résistant, plus habile, mais en rien différent des autres.

HELEN acquiesce doucement.

AMAZONE

Vous pourriez devenir une grande chef amazone si vous le souhaitiez. Vous en avez toutes les qualités.

HELEN

Je suis flattée de votre proposition mais j’ai fait une promesse il y a bien longtemps et je la tiendrai.

AMAZONE

Votre cause semble noble et votre sagesse vous honore. Je suis sûre que nous pourrions devenir de grandes alliées.

HELEN lui sourit. Soudain ses mains se crispent sur son ventre et elle pousse un gémissement de douleur. Doucement la jupe d’HELEN s’humidifie et elle ouvre de grands yeux ronds.


6. Intérieur, nuit, bibliothèque

HELEN arrive et se tient à l’encadrement de la porte, courbée en deux en tenant son ventre et serrant des dents pour ne pas hurler. WILL la remarque.

WILL

Magnus ? Tout va bien ?

HELEN

Le bébé arrive.

ASHLEY tourne la tête vers sa mère.

ASHLEY

Maman ?


7. Intérieur, nuit, chambre d’Helen

HELEN est allongée sur le lit, les jambes repliées. WILL est assis à côté d’elle et lui tient la main. ASHLEY est au téléphone. HELEN souffre.

HELEN

ASHLEY !! Pose ce fichu téléphone ! Viens plutôt voir comment se présente le bébé !

ASHLEY

C’est LINDSAY, j’ai besoin de son aide pour…

HELEN

Ashley !!

WILL

Ne vous inquiétez pas Magnus, tout va bien se passer. Je vais te guider Ashley.

ASHLEY

Lindsay, je dois raccrocher, je te rappelle plus tard.

ASHLEY raccroche immédiatement et accourt vers sa mère. HELEN regarde WILL en grimaçant de douleur. Elle relâche sa main et empoigne le drap.


8. Intérieur, nuit, infirmerie

HELEN est allongée sur l’un des lits, LINDSAY est entre ses jambes.

LINDSAY

Détends-toi, le bébé se présente bien

HELEN

Comment veux-tu que je me détende ?

LINDSAY

Souffle comme je te l’ai montré.

HELEN prend une grande inspiration et laisse sortir de petites expirations.

LINDSAY

C’est bien. Bon à trois, tu vas pousser de toutes tes forces, d’accord ? 1, 2, 3


9. Intérieur, nuit, chambre d’Helen

HELEN pousse tout en retenant son cri, ses doigts serrant la couverture. ASHLEY semble dégoûtée entre ses jambes.

WILL

C’est bien Magnus, soufflez bien… Aller encore un petit effort. A trois poussez à nouveau… 1, 2, 3

ASHLEY

Je vois sa tête !

WILL

Très bien Ashley. Alors tu vas devoir l’aider un peu à venir mais tout en douceur.

ASHLEY

Quoi ? Ah non, non, non je touche à rien, hors de question !

HELEN

Ashley ! Fais ce qu’il te dit pour l’amour du ciel !


10. Intérieur, nuit, infirmerie

HELEN retombe transpirante contre son oreiller. LINDSAY réapparait. HELEN pleure, épuisée.

LINDSAY

Très bien. Encore une fois Helen !

HELEN secoue négativement la tête.

HELEN

Je n’en peux plus LINDSAY, je n’y arriverai pas.

LINDSAY

Bien sûr que si tu te débrouilles très bien et puis tu es la Grande Helen Magnus. Je sais que tu es épuisée, mais c’est presque terminé. Il faut juste que tu pousses une dernière fois. D’accord ?

HELEN

Très bien.

LINDSAY

Alors on y va. Comme tout à l’heure, de toutes tes forces, à trois. 1, 2, 3. Pousse !


11. Intérieur, nuit, chambre d’Helen

HELEN pousse de toutes ses forces, retenant toujours son cri dans sa bouche. Soudain, elle se relâche et les cris d’un bébé se font entendre. Helen ferme les yeux, soulagée, haletante. AHSLEY tient le bébé dans ses bras, elle semble bouleversée. WILL vient le lui prendre des bras pour couper le cordon.

ASHLEY

Est-ce qu’il…

WILL

Oui, elle va bien. Elle est normale et elle est magnifique.

ASHLEY semble dépassée par les évènements alors que WILL entoure l’enfant d’une petite couverture brodée avec un M et la dépose dans les bras d’HELEN.

WILL

Magnus, je vous présente votre fille.

HELEN observe le bébé, très émue. ASHLEY est touchée par cette vision. HELEN lève la tête et lui sourit.


12. Intérieur, nuit, infirmerie

LINDSAY s’approche d’HELEN qui tient un petit paquet enveloppé dans la même couverture.

LINDSAY

Comment vas-tu l’appeler ?

HELEN

J’ai toujours voulu que ma fille porte le nom de ma mère. C’était une femme d’une générosité incroyable.

LINDSAY

Comment s’appelait-elle ?

HELEN

Ashley.

HELEN pose un regard amoureux sur sa petite fille.


13. Intérieur, nuit, infirmerie

WILL est en train de laver l’enfant à l’infirmerie. L’AMAZONE arrive derrière lui et le frappe très fort sur la tête.


14. Intérieur, nuit, couloir.

L’AMAZONE marche rapidement en tenant le bébé contre son torse.


15. Intérieur, nuit, infirmerie

WILL est assis sur un lit, tenant une poche de glace sur son crâne. ASHLEY le regarde comme-ci elle était prête à le tuer.

ASHLEY

Que s’est-il passé ?

WILL

Je ne sais pas. J’étais en train de laver le bébé et puis…plus rien.

ASHLEY
Où est-elle ?

WILL s’énerve.

WILL

Je ne sais pas… L’amazone a dû l’emporter avec elle, ok ?

Il se calme.

WILL

Je suis désolé, j’aurais dû faire plus attention.

ASHLEY

Ce n’est pas à moi qu’il faut dire ça.

ASHLEY semble vraiment en colère et sort.

16. Intérieur, nuit, chambre d’Helen

HELEN est assise dans un fauteuil face à la fenêtre, regardant à l’extérieur. ASHLEY est appuyée contre l’encadrement de la porte, bras croisés sous sa poitrine. Elle a un regard d’appréhension envers sa mère. Soudain un reniflement se fait entendre. ASHLEY semble surprise. Elle entre dans la chambre et ferme la porte.

ASHLEY

Maman ?

D’un revers de la main, HELEN essuie ses larmes avant de se retourner, le visage fermé.

HELEN

Ashley?

ASHLEY

Je… Je… Tu ne devrais pas te reposer?

HELEN

Aux dernières nouvelles c’est encore moi le médecin.

HELEN se lève, va jusqu’à son bureau, s’assoit sur la chaise et se met à écrire quelque chose. ASHLEY vient s’asseoir juste en face d’elle.

ASHLEY

Il faut que je te dise quelque chose.

HELEN

Elle a emmené l’enfant ?

ASHLEY acquiesce. HELEN tourne la tête en direction de la fenêtre pour masquer son émoi.

ASHLEY

Je suis désolée. J’aurai dû empêcher ça.

HELEN

Le jour ne va pas tarder à se lever.

ASHLEY approche sa main et touche celle de sa mère. HELEN regarde leurs mains jointes sans ciller

ASHLEY

Je vais la retrouver maman et je vais te la ramener.

HELEN retire sa main de sous celle s’ASHLEY et se remet à écrire. ASHLEY à l’air triste.

HELEN

Nous devons relâcher le procréateur avant l’aube. Je veux que tu prennes toutes les dispositions pour lui permettre de se fondre dans la nature.

ASHLEY

Maman, je…

HELEN

Surtout ne lui fais aucun mal.

ASHLEY

Je refuse de te laisser seule.

HELEN

S’il te plait Ashley, fais ce que je te dis.

Après quelques secondes d’hésitation, ASHLEY se lève de sa chaise.

ASHLEY

Comme tu veux.

ASHLEY et HELEN se regardent droit dans les yeux sans un mot, HELEN a les yeux brillants mais reste digne alors qu’Ashley a l’air désemparée. Quelqu’un cogne à la porte de la chambre. La porte s’ouvre délicatement on voit la tête de LINDSAY passer à travers l’entrebâillement. HELEN et ASHLEY regardent entrer LINDSAY. Elle se dirige vers HELEN qui se lève de sa chaise. LINDSAY s’immobilise devant HELEN, les deux femmes se regardent en silence un court instant puis LINDSAY serre HELEN dans ses bras. HELEN se tend puis relaxe au bout de quelques secondes et l’entoure également des siens. ASHLEY observe les deux femmes s’étreindre puis se retourne pour sortir. HELEN la suit du regard et au moment où ASHLEY est sur le point de quitter la pièce elle l’interpelle doucement.

HELEN

Ashley ?

ASHLEY ne se retourne pas.

ASHLEY

Prends soin de ma mère Lindsay.

Des larmes silencieuses coulent sur les joues d’HELEN alors qu’elle regarde dans la direction où est partie ASHLEY.


FIN

Aucun commentaire: