Quest-ce que Sanctuary?

Sanctuary est une websérie crée en 2007 par Damian Kindler et Martin Wood.

Producteurs exécutifs : Marc Aubanel, Damian Kindler, N. John Smith, Amanda Tapping, Martin Wood.

Cast
Amanda Tapping ........................................................................ Docteur Helen Magnus
Robin Dunne .......................................................................... Docteur Will Zimmerman
Emilie Ullerup ..................................................................................... Ashley Magnus
Christopher Heyerdahl .................................................................. Montague John Druitt
Bigfoot ..................................................................................................... Bigfoot

Introduction saison virtuelle

Disclaimer

Tous les personnages publiquement reconnaissables, les lieux, etc sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les personnages originaux et l'intrigue sont la propriété de l'auteur. Ce travail n'est pas rémunéré. Aucun droit d'auteur n'est enfreint.

vendredi 21 novembre 2008

Episode 4, Webisode 4


Webisode 4


1. Intérieur, nuit, ancienne chambre d’Helen

ASHLEY, HELEN, BARNEY et SEAN sont seuls avec KATSUYA.

KATSUYA

Il y a bien longtemps que je ne t’ai pas vue ici. Comme tu peux le constater, rien n’a changé, tout est toujours à la même place. Je tenais à ce que tu te sentes chez toi Saki.

HELEN

Saki est morte le jour où elle dû nettoyer sa première flaque de sang.

KATSUYA

Saki était et restera une partie de toi, que tu le veuilles ou non. Même si son regard a changé, elle est toujours là.

HELEN

Pour la seconde fois, où est le docteur Zimmerman ?

KATSUYA (souriant)

Peut-être l’ai-je déjà dévoré.

HELEN

Non, vous êtes bien trop intelligente pour avoir sacrifié votre seul appât. Alors où est-il ?

KATSUYA sourit et se déplace sur le côté, effleurant au passage le visage d’HELEN avec le dos de la main. ASHLEY tente un geste mais HELEN l’arrête d’un regard.

KATSUYA (souriant à Ashley)

Tu sembles aussi déterminée que ta mère mais tu as également hérité de ses faiblesses. Je sens qu’il y a un grand trouble en toi.

HELEN est étonnée et déroutée, tandis qu’ASHLEY toise KATSUYA. KATSUYA croise alors le regard d’HELEN en souriant.

HELEN

Comment ?

KATSUYA

Il n’y a qu’à voir comment tu la regardes. Venir m’affronter avec ta propre fille… Quelle terrible imprudence Saki.

ASHLEY (le regard haineux)

Je n’ai pas peur de vous.

KATSUYA

Seuls les fous ne me craignent pas.

KATSUYA observe HELEN.

KATSUYA

Ou les pauvres mortels qui ignorent qui je suis. J’avais de grands projets pour ta mère, elle aurait pu devenir une grande Yama-Uba, si elle n’avait pas été aussi… bienfaisante. (regardant Ashley) Nous pourrions accomplir de grandes choses ensemble, tu as en toi un potentiel destructeur bien plus grand que tu ne l’imagines.

ASHLEY

Vous vous trompez, j’ai réellement beaucoup d’imagination. Par exemple, j’imagine très bien ce que je vais faire avec votre tête une fois que je l’aurai détachée de votre corps.

HELEN

Ashley…

KATSUYA se met à rire très bruyamment.


Générique


2. Intérieur, nuit, chambre

WILL tente de détacher ses liens en vain. La jeune fille entre dans la pièce.

WILL

Ne vous approchez pas.

JEUNE FILLE

Je ne vous veux aucun mal docteur Zimmerman.

WILL

Désolé si j’ai un peu de mal à vous croire.

La JEUNE FILLE sort un poignard et s’approche de WILL qui recule tellement sur sa chaise qu’il bascule en arrière et heurte le sol violemment.

JEUNE FILLE

N’ayez pas peur, je veux simplement défaire vos liens.

WILL

Pourquoi vous feriez ça ?

JEUNE FILLE (s’approchant)

Ma maîtresse est occupée avec vos amis. Je dois faire vite, elle pensera que vous vous êtes enfui tout seul.

WILL

Mais pourquoi m’aider ?

JEUNE FILLE (s’accroupissant)

Trop de sang a déjà coulé dans cette maison. C’est une chance que je vous offre, saisissez-la et partez immédiatement sans vous retourner.

D’un geste vif, la JEUNE FILLE coupe les liens de WILL qui s’empresse de masser ses poignets.

WILL

Où sont-ils maintenant ?

JEUNE FILLE

Dans une chambre à l’autre bout du couloir.

WILL

Je dois les aider.

JEUNE FILLE

Vous ne pouvez pas.

WILL

Mais pourquoi ?

WILL l’observe, la jeune fille pose le couteau à côté de lui et quitte précipitamment la chambre sans répondre. WILL se met debout et s’apprête à sortir de la pièce.


3. Intérieur, nuit, ancienne chambre d’Helen

KATSUYA s’approche d’ASHLEY et lui tourne autour.

KATSUYA

Tu as la beauté du soleil, la fougue du feu et la force de l’eau. Quelle tristesse d’être obligée de te dévorer.

ASHLEY

Oh vous me brisez le cœur.

KATSUYA (souriant)

Dans très peu de temps, lorsque tu baigneras dans une mare de sang, je me réjouirai de voir celui de ta mère éclater en petits morceaux.

ASHLEY

Vous préjuger beaucoup de l’intérêt que me porte ma mère.

HELEN

Ashley…

KATSUYA

Crois-moi, la vision de sa fille en train d’agoniser entre mes mains l’anéantira.

ASHLEY

Vous perdez un temps fou en bavardage, allons droit au but…

KASTUYA saisi ASHLEY par le cou et commence à serrer. Ses mains sont cagneuses. Son visage s’approche de celui d’ASHLEY et se change en celui une vieille femme hideuse avec des dents acérées.

HELEN

Katsuya ! C’est uniquement entre nous que tout doit se jouer !

KATSUYA se tourne vers HELEN et met à pousser un cri de colère et de rage au moment où la porte s’ouvre violemment sur WILL. KATSUYA se retourne et profitant de sa seconde d’inattention, ASHLEY se jette sur elle pour l’attaquer. KATSUYA se défend. Elle sort un poignard et bloque ASHLEY contre elle, maintenant la lame sous sa gorge. WILL se précipite vers HELEN et la libère de ses liens.

HELEN (effrayée)

Katsuya !

KATSUYA se penche alors à l’oreille d’ASHLEY.

KATSUYA

Regarde-la. Regarde son air effrayé. Regarde combien elle tremble sous son air froid et détaché. Je pourrais te tuer là maintenant elle serait incapable de bouger. Observe comme la peur de perdre sa fille chérie la glace sur place.

HELEN est immobile, paralysée par la peur. KATSUYA sourit tout en promenant la lame sur le corps d’ASHLEY. Elle ne quitte pas HELEN des yeux.

ASHLEY

Alors qu’attends-tu ? Finissons-en.

KATSUYA

Te tuer maintenant serait bien trop frustrant.

ASHLEY semble se détendre un peu. KATSUYA la poignarde alors au ventre.

HELEN (faisant un pas dans sa direction)

Ashley !

KATSUYA

Mais te voir te vider de ton sang est un jeu des plus distrayants.

KATSUYA lâche ASHLEY. HELEN rattrape son corps. WILL s’approche d’elles. BARNEY JR s’avance.

BARNEY JR

Il y a bien longtemps que quelqu’un aurait dû faire cela.

BARNEY JR sort un sabre de sous son pardessus.


4. Intérieur, nuit, salon (flashback)

BARNEY et SEAN sont assis autour de la table.

BARNEY

Nous ne pouvons pas la laisser là-bas Sean. Je la recherche depuis des semaines, maintenant que je sais qu’elle est au Japon, je ne rentrerai pas en Europe sans elle.

SEAN

Attendez, je croyais qu’une Uba Uba…

BARNEY

Yama Uba.

SEAN

Si vous voulez, je croyais que ça dévorait ses ennemis vivants ?

BARNEY

C’est en effet ce que la légende raconte.

SEAN

Alors vous êtes tombé sur la tête mon vieux.

BARNEY

Vous ne comprenez pas. Helen doit retrouver sa liberté, même si pour cela je dois y laisser ma vie. Sans elle, son œuvre n’existe plus et je ne le permettrai pas.

SEAN

Très bien, comme vous voudrez. J’espère au moins que vous avez un plan.

BARNEY

Nous nous rendons sur place, nous libérons Helen et nous détruisons Katsuya. Avec ceci.

Il pose un sabre dans son étui sur la table.

SEAN

Qu’est-ce que c’est ?

BARNEY

La seule arme efficace contre une Yama-Uba, un Wakizashi, l’une des deux armes traditionnelles des Samouraïs. La lame de celui-ci est un mélange d’argent pur et de roche provenant du mont Fuji.

SEAN

Il est magnifique. Comment l’avez-vous obtenu ?

BARNEY

Un ami me devait un service. Voici votre billet, nous embarquons pour le Japon demain, à la première heure.


5. Intérieur, nuit, chambre d’Helen (flashback)

SEAN se tient face à Katsuya, il ramasse le sabre à ses pieds.

KATSUYA (ne pouvant que bouger la tête)

Tu ne pourras pas m’arrêter bien longtemps.

SEAN

Non mais juste assez pour leur laisser le temps de fuir.

KATSUYA (commençant à bouger les bras)

Je finirai par les rattraper.

SEAN (brandissant le sabre)

Sauf si je vous tue avant.

KATSUYA (libre)

Tu n’as aucune chance de parvenir à tes fins.

SEAN

À votre place, je ne parierai pas là-dessus.

SEAN se met en position d’attaque. KATSUYA sort un tessen. SEAN l’attaque et KATSUYA se défend. Durant le combat, ils se blessent mutuellement. Lorsque KATSUYA brise son tessen, SEAN prend le dessus. Au moment où il va réussir à la tuer, KATSUYA l’assomme d’un coup de tête et fuit.


6. Intérieur, nuit, ancienne chambre d’Helen

BARNEY JR et KATSUYA se font face.

KATSUYA (riant bruyamment)

Que crois-tu pouvoir me faire avec ton vulgaire poignard ?

BARNEY JR

Ce vulgaire poignard va définitivement nous débarrasser de vous.

KATSUYA (riant doucement)

Il en faudra plus pour me détruire. Ton père n’a jamais réussit à me vaincre, ce n’est pas toi qui y parviendra, pauvre fou.

BARNEY JR et KATSUYA se mettent à se battre. Grâce à l’aide de SEAN et WILL, HELEN installe sa fille dans un coin de la pièce. Elle ouvre le blouson d’ASHLEY, mettant à jour sa blessure. HELEN grimace en voyant qu’elle perd beaucoup de sang

ASHLEY (regardant son ventre puis sa mère)

Ça tombe bien, je n’avais pas encore de cicatrice à cet endroit. (grimaçant de douleur) Ce n’est qu’une égratignure maman.

HELEN

Non Ashley, c’est un peu plus grave que cela. (Se tournant vers les deux hommes) J’ai besoin de compresses. Vite !

SEAN attrape un drap et le déchire pendant que WILL s’agenouille auprès d’ASHLEY.

ASHLEY

Aide-moi à me relever.

HELEN (fermement)

Non surtout ne bouge pas.

SEAN (tendant plusieurs morceaux de tissu)

Ça ira ?

HELEN

Il faudra bien. Il faut absolument maintenir une forte pression sur la plaie Docteur, pouvez-vous le faire ?

WILL

Bien sûr.

HELEN

Ashley j’ai besoin que tu m’écoutes attentivement.

ASHLEY acquiesce.

HELEN

Quoi qu’il arrive, je veux que sous aucun prétexte tu ne t’endormes. Est-ce que tu m’as bien comprise ?

ASHLEY

Qu’est ce que tu crois, je suis encore capable de botter les fesses du marchand de sable.

WILL (posant une main sur celle d’HELEN)

Ne vous inquiétez pas, je m’occupe d’elle.

HELEN se lève et observe KATSUYA et BARNEY JR qui combattent. BARNEY JR est blessé à plusieurs endroits mais continue de se battre avec détermination. KATSUYA finit par le désarmer et l’envoie au sol.

KATSUYA

Tu as de la chance, je ne digère plus la viande trop coriace.

HELEN ramasse le sabre au sol alors que KATSUYA lève son poignard, prête à tuer BARNEY JR qui lève les mains pour se protéger.

HELEN

Katsuya !

KASTUYA s’immobilise en pleine action et se retourne vers HELEN. Elles s’observent quelques instants puis HELEN se précipite sur KATSUYA. Elles se battent très peu de temps avant que KATSUYA finisse par bloquer HELEN en la maintenant par les poignets. Entre temps, BARNEY JR et SEAN se sont rapprochés pour prêter main forte à HELEN. KATSUYA et HELEN se regardent droit dans les yeux. Soudain KATSUYA se met à sourire de façon étrange.

KATSUYA

Je reviendrai Helen.

Le visage d’HELEN est marqué par l’incompréhension. Les cheveux de KATSUYA se mettent à bouger de façon étrange et en quelques secondes, ils se changent en serpents. L’effet hypnotique est immédiat, tout le monde est si surpris que KATSUYA a le temps de se précipiter vers la fenêtre. Elle jette un dernier regard à HELEN et se jette par la fenêtre.

HELEN

Noooooooon !

HELEN se relève et se précipite à son tour vers la fenêtre, SEAN et BARNEY JR sur les talons. Ils observent la ruelle, déconcertés.

BARNEY JR

C’est pas vrai ! Merde !


7. Extérieur, nuit, ruelle

La ruelle est totalement vide. Plus aucune trace de KATSUYA qui a disparu.


8. Intérieur, nuit, ancienne chambre d’Helen

BARNEY JR (après quelques instants)

Il faut essayer de la rattraper !

HELEN (le retenant)

Vous ne pourrez pas.

BARNEY JR

Mais…

HELEN secoue la tête de dépit. LA JEUNE FILLE arrive précipitamment dans la pièce avec d’autres jeunes filles qui semblent surprises.

HELEN (se tournant vers elles)

Vous êtes libres. Quittez cette maison et n’y revenez jamais.

Les JEUNES FILLES acquiescent et sortent de la pièce.

SEAN

Qu’allez-vous faire ?

HELEN (regardant le sabre)

Je ne sais pas.

SEAN

Elle ne vous laissera jamais en paix n’est-ce pas ?

HELEN

Pas tant qu’elle ne sera pas détruite.

SEAN

Je suis désolé Helen

WILL

J’allais vous dire la même chose.

Tous les regards se tournent vers WILL qui a la tête baissée. Ashley est inconsciente. HELEN observe ASHLEY, bouleversée. ASHLEY continue de perdre tout son sang malgré la compression de WILL.


9. Intérieur, nuit, bureau d’Helen

HELEN est au téléphone.

HELEN

Je tenais encore une fois à vous remercier pour votre hospitalité et pour votre aide. Comment va Barney ?

HELEN

Je suis vraiment heureuse de l’apprendre. Saluez-le de ma part voulez-vous, je lui dois vraiment beaucoup ainsi qu’à vous.

HELEN

Oh, eh bien comme vous l’avez dit vous-même, elle a beaucoup de volonté et de force en elle. Elle survivra, il le faut, pour nous et pour moi. Je dois vous laisser Sean.

HELEN

Oui, je n’y manquerai pas. À très bientôt cher ami.

HELEN raccroche, à la fois préoccupée et anxieuse.


10. Intérieur, nuit, infirmerie

WILL se tient appuyé contre le chambranle de la porte. ASHLEY est réveillée.

ASHLEY (observant autour d’elle)

Je commence à passer un peu trop de temps dans cet endroit.

WILL (souriant)

Comment te sens-tu ?

ASHLEY

Toi aussi tu adores cet endroit on dirait. Eh bien disons que je sais ce que ressens le taureau malmené dans l’arène.

WILL

Sauf que cette fois-ci le taureau a gagné la corrida.

ASHLEY

Oui enfin presque, je crois que mon appendice n’a pas résisté au picador.

WILL (souriant)

Au moins tes viscères sont intacts. (s’approchant) Ce n’est pas trop douloureux ?

ASHLEY

Disons que je suis abonnée à « morphine hebdo », aucune chance que je sente quoi que ce soit. Ma mère me drogue tellement que je suis à deux doigts de l’overdose. Je la soupçonne de vouloir volontairement me garder ici.

WILL

Pour quelle raison ferait-elle cela ?

ASHLEY

Elle adore ménager ses jouets. Apparemment, elle doit penser que je peux encore lui être utile.

WILL

Ashley…

ASHLEY (après quelques secondes)

Elle aurait pu me tuer.

WILL

Je sais.

ASHLEY

Personne n’a bougé.

WILL

Je sais.

ASHLEY

Ma propre mère n’a pas essayé de me protéger.

WILL

Si elle était intervenue, elle t’aurait condamné.

ASHLEY

Si ça peut apaiser la conscience de tout le monde de le penser.

WILL

Ashley…

ASHLEY

J’ai besoin de rester seule.

WILL sort.


11. Intérieur, nuit, pièce

HELEN ferme la porte derrière elle. Elle s’avance vers une malle et l’ouvre. À l’intérieur sont entreposées toutes les affaires qu’elle a ramenées du Japon. Parmi les objets et autres vêtements se trouve le kimono que MITSUMI lui a offert, elle le sort.


12. Intérieur, nuit, infirmerie

ASHLEY est seule. Elle se lève délicatement, s’habille et quitte l’infirmerie.


13. Intérieur, nuit, pièce

HELEN enfile le kimono


14. Intérieur, nuit, salle de sport

ASHLEY arrive et bande rapidement ses mains. Elle serre les dents et a le souffle court.


15. Intérieur, nuit, pièce

HELEN finit d’attacher son kimono et s’observe dans le miroir.


16. Intérieur, nuit, salle de sport

ASHLEY se lève et s’observe un instant dans le miroir puis elle s’approche d’un sac et se met à le frapper de plus en plus fort.


17. Intérieur, nuit, pièce

HELEN s’attache les cheveux en chignon tout en continuant de s’observer dans le miroir.


18. Intérieur, nuit, salle de sport

ASHLEY continue de frapper puis s’arrête soudain en grimaçant. Elle baisse la tête et découvre son débardeur tâché de sang.


19. Intérieur, nuit, pièce

HELEN s’avance jusqu’à un meuble japonais et s’agenouille devant. Elle l’ouvre et regarde un petit autel funéraire au centre duquel est posée une photo de MITSUMI entourée de bougies. HELEN enflamme les bougies et fait bruler de l’encens.


20. Intérieur, nuit, salle de sport

ASHLEY soulève son vêtement et regarde son bandage imbibé de sang. Elle s’effondre au sol, inconsciente.


FIN

Aucun commentaire: