Quest-ce que Sanctuary?

Sanctuary est une websérie crée en 2007 par Damian Kindler et Martin Wood.

Producteurs exécutifs : Marc Aubanel, Damian Kindler, N. John Smith, Amanda Tapping, Martin Wood.

Cast
Amanda Tapping ........................................................................ Docteur Helen Magnus
Robin Dunne .......................................................................... Docteur Will Zimmerman
Emilie Ullerup ..................................................................................... Ashley Magnus
Christopher Heyerdahl .................................................................. Montague John Druitt
Bigfoot ..................................................................................................... Bigfoot

Introduction saison virtuelle

Disclaimer

Tous les personnages publiquement reconnaissables, les lieux, etc sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les personnages originaux et l'intrigue sont la propriété de l'auteur. Ce travail n'est pas rémunéré. Aucun droit d'auteur n'est enfreint.

vendredi 16 janvier 2009

Episode 6, Webisode 4


Webisode 4


1. Extérieur, nuit, ruelle

JOHN se bat contre l’ANORMAL et après un rude combat, il finit par le tuer d’un coup de poignard. JOHN essuie sa lame et se tourne vers VICTORIA. Il s’avance vers elle. Des bruits se font soudain entendre, JOHN, pris au dépourvu, préfère disparaître dans un flash bleu-vert. ASHLEY arrive alors suivit d’ALEXANDRE, WILL et HELEN. Cette dernière se précipite vers sa sœur.

HELEN

Victoria !

HELEN s’accroupi près du corps de sa sœur et prend son pouls.



Générique


2. Intérieur, nuit, infirmerie

HELEN est debout près du lit où VICTORIA est allongée, un bandage autour du crâne. HELEN observe les signes vitaux de sa sœur, les notant dans un dossier. Puis elle soupire et regarde VICTORIA, qui est assez pâle, avant de quitter la pièce.


3. Intérieur, nuit, salon

ALEXANDRE et WILL sont chacun assis sur un fauteuil. ASHLEY se tient debout près de la fenêtre et regarde à l’extérieur.

ASHLEY

Victoria n’a pas tué la goule, c’est absolument impossible.

WILL

Pourquoi ? Elle a très bien pu le faire avant de perdre connaissance.

ASHLEY (se retournant)

Ce que je veux dire, c’est que la créature a été neutralisée à l’aide d’un objet tranchant or Victoria n’avait aucune arme sur elle.

WILL

Peut-être que l’objet dont elle s’est servie est resté là-bas.

ASHLEY

Non, il n’y avait rien sur place qui aurait pu provoquer de tels dégâts sur la créature.

ALEXANDRE

Sans oublier que Victoire n’a pas non plus eu le temps d’assimiler son cerveau.

WILL

En d’autres termes ?

ALEXANDRE

Quelqu’un d’autre était présent sur les lieux. Je l’ai senti à la minute où nous sommes descendus de voiture.

ASHLEY

Exact. Je l’ai senti aussi.

WILL

Pourquoi n’avoir rien dit ?

ALEXANDRE

Je n’en étais pas sûr. Mais Victoire n’aurait effectivement pas pu tuer cette créature sans l’intervention d’une tierce personne.

WILL

Qu’est ce qui vous fait dire ça ?

ALEXANDRE

Je crois que vous n’avez pas la moindre idée du type de créature dont il s’agit. Lorsqu’elle vous a à sa merci, il est impossible de lui échapper vivant à moins de posséder le double de sa force, ce qui est bien loin d’être le cas de Victoire.

ASHLEY (ironique)

En résumé, c’est un adversaire à ma mesure.

ALEXANDRE (sérieux)

Croyez-moi, vous ne feriez pas le poids.

WILL

Finalement, cette tierce personne lui a sauvé la vie.

HELEN (arrivant)

Je ne suis pas sûr que nous puissions réellement dire cela. J’ai soigné sa blessure mais malgré ma médication, j’ai bien peur que son état ne se dégrade progressivement.

WILL

Qu’est-ce qui vous fait dire cela ?

HELEN

Son métabolisme est tout à fait singulier, son corps semble se putréfier de l’intérieur. Je lui ai administré tout ce qui aurait pu enrayer la progression de cette nécrose cependant mes soins demeurent inefficaces. Ses chances de rétablissement me paraissent compromises et je ne saurai dire exactement pourquoi.

ALEXANDRE

C’est à cause de la créature.

ASHLEY

Comment ça ?

HELEN

Par lui tu revis, par lui tu péris.

ASHLEY

Quoi ?

ALEXANDRE

Ce que la créature lui a donné, elle peut le lui reprendre. La survie de Victoire ne dépendait que d’une seule chose.

WILL

Victoria nous a dit qu’elle devait ingérer le cerveau de cet anormal pour accéder à l’immortalité et être enfin libérée de son emprise.

ASHLEY

Alors qu’attendons-nous ? Le cadavre de la goule est dans le labo, il n’y a qu’à lui ouvrir le crâne et…

ALEXANDRE (l’interrompant)

Malheureusement ce n’est pas aussi simple.

HELEN

Quelle règle avons-nous omise de suivre ?

ALEXANDRE

En fait, il était surtout question d’un délai à respecter.

WILL

Était ?

ALEXANDRE

Victoire devait ingérer le cerveau à la mort de la créature, une trop longue attente altère irrémédiablement les propriétés contenues dans son hypophyse. Une fois que la limite de temps est atteinte, il est impossible d’inverser le processus de putréfaction.

ASHLEY

Ce qui signifie ?

HELEN

Victoria est mourante.

ASHLEY regarde sa mère, alors qu’ALEXANDRE et WILL baissent la tête. HELEN quitte la pièce.


4. Extérieur, nuit, infirmerie (flashback)

GREGORY est penché au dessus du corps de VICTORIA, il est en train de l’ausculter. HELEN est assise de l’autre côté du lit. GREGORY se relève et HELEN l’interroge du regard. GREGORY secoue négativement la tête, avant de sortir. HELEN se tourne vers VICTORIA, qui ouvre légèrement les yeux.

HELEN

Comment te sens-tu ?

VICTORIA

Je crois que « mourante » est un terme qui convient parfaitement à ma situation.

HELEN

Ne dis pas une chose pareille. Tu ne vas pas mourir Victoria. Père va trouver un remède et tu iras bientôt mieux, je te le promets.

VICTORIA

Tu sais très bien que c’est faux. Helen, nous sommes sœurs, nous ne devrions pas nous cacher la vérité. Tu n’as plus besoin de me protéger désormais. (après quelques instants) Avant de mourir, je dois te confesser quelque chose.

HELEN (les larmes aux yeux)

Je ne te laisserai pas partir Victoria, c’est au-dessus de mes forces.

VICTORIA

Je n’en ai plus pour longtemps Helen… Tu dois m’écouter, c’est vraiment très important…

VICTORIA tousse violemment, elle semble épuisée par la fièvre. HELEN serre sa main.

VICTORIA

Sois très prudente. Les gens ne sont pas toujours ce qu’ils semblent être.

HELEN regarde VICTORIA, à la fois intriguée et attristée et contient difficilement ses larmes.


5. Intérieur, nuit, infirmerie

ASHLEY est assise près du lit de VICTORIA.

VICTORIA (les yeux fermés)

Tu ne crois pas que c’est un peu tôt pour une veillée funèbre ? Je ne suis pas encore morte.

ASHLEY (souriant)

Comment peux-tu être la sœur de ma mère avec un tel sens de l’humour ?

VICTORIA (ouvrant légèrement les yeux)

Ta mère était une femme délicieusement amusante avant que sa malédiction ne la frappe. Ne la juge pas trop durement Ashley. Alors dis-moi que fais-tu donc au chevet d’une mourante ?

ASHLEY

Il était là n’est-ce pas ?

VICTORIA

De qui parles-tu ?

ASHLEY

Druitt. Je sais que c’est lui qui a tué la goule. J’ai senti sa présence.

VICTORIA

Que veux-tu savoir Ashley ?

ASHLEY

Je veux savoir tout ce que ma mère ne m’a jamais dit.

VICTORIA

Je ne peux pas faire ça. En revanche, je peux te dire qu’il n’a pas toujours été le monstre que tu as rencontré. À l’époque où je l’ai connu, il avait ses défauts, comme tout homme, mais c’était un gentleman follement épris de ta mère.

ASHLEY

Ce type est un assassin.

VICTORIA

Il n’aurait jamais fait de mal à ta mère, il aurait préféré mourir plutôt que de la blesser. Malheureusement, personne ne peut lutter contre sa nature, elle vous entraîne aux portes de la soumission où elle fini par vous emprisonner. C’est une malédiction à laquelle il est difficile d’échapper à moins d’en avoir la volonté.

ASHLEY

J’ai peur… j’ai peur d’être comme lui.

VICTORIA

Ashley, non. Ecoute-moi, tu n’es pas comme lui, tu es une Magnus. Je l’ai vu dans tes yeux. Reste dans le sillage de ta mère et ne cède jamais à tes pulsions, quoi qu’il arrive.

ASHLEY

Mes pulsions ? Tu veux parler de mes émotions ?

VICTORIA (fermant les yeux)

Ne te laisse pas guider par ta colère. (chuchotant) Tu dois combattre ce qui se cache en toi.

ASHLEY (secouant la tête)

Je ne comprends pas.

VICTORIA semble s’être endormie. AHSLEY se lève et lui prend la main avec délicatesse.

ASHLEY (chuchotant)

J’ai été heureuse de pouvoir te rencontrer.

ASHLEY repose sa main et s’avance vers la porte.


6. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

HELEN est penchée au dessus de son microscope. Elle se relève et tape quelque chose sur son ordinateur qui émet soudain un bip. HELEN laisse échapper un soupir.

BIGFOOT arrive dans la pièce.

BIGFOOT

Que faites-vous docteur ?

HELEN

J’essaie de sauver ma sœur.

BIGFOOT

Je croyais que c’était impossible.

HELEN plonge son regard dans celui de BIGFOOT.

BIGFOOT

Lorsque j’ai perdu ma compagne j’ai appris quelque chose. On ne peut pas aller contre le destin. Vous devriez profiter du temps qu’il vous reste et le passer auprès d’elle, au lieu de le gaspiller inutilement ici. Vous enfermer dans votre travail pour fuir votre tristesse ne vous a pas réussit jusqu’à maintenant.

HELEN baisse la tête et semble avoir les yeux rivés à son clavier. Elle reste immobile jusqu’à ce que BIGFOOT quitte la pièce. Une fois qu’il est sortit, elle relève la tête et regarde en direction de la porte, les larmes aux yeux.


7. Intérieur, nuit, infirmerie

ALEXANDRE est assis à côté de VICTORIA. Il lui tient la main.

VICTORIA

Promet-moi que tu ne feras pas de bêtises.

ALEXANDRE

Comment puis-je te promettre une telle chose alors que tu es ma seule raison de vivre ?

VICTORIA

Je regrette…

ALEXANDRE (la coupant)

N’aies aucun regret. En plus d’un siècle, nous avons vécu des millions de vie et visités plus d’endroits qu’il n’est possible d’en connaître. Tu as donné un sens à ma vie, tu m’as permis d’exister, la mort elle-même ne pourra jamais nous séparer.

VICTORIA (une larme roulant sur sa joue)

Je t’aime Alexandre Ashmore.

ALEXANDRE

Je t’aime Victoire Ashmore.

VICTORIA sourit doucement. ALEXANDRE se baisse et l’embrasse tendrement. HELEN arrive à se moment là. Voyant la scène elle se recule, ne voulant pas déranger. Mais lorsqu’ALEXANDRE se relève, VICTORIA voit HELEN.

VICTORIA

Tu es venue me faire tes adieux toi aussi ?

ALEXANDRE se tourne vers HELEN puis reporte son attention sur VICTORIA. Il lui dépose un baiser sur le front, se lève et se dirige vers la porte. HELEN lui adresse un sourire au moment où leurs regards se croisent. HELEN s’avance près de VICTORIA et s’assoit dans le fauteuil près du lit.

HELEN

Comment te sens-tu ?

VICTORIA

Déjà-vu… Je ne souffre pas si c’était bien là ta question. Mon corps n’est plus qu’une enveloppe froide et insensible. Mais ta morphine a des effets vraiment très surprenants sur le peu de conscience qui me reste.

HELEN (sourit doucement avant de redevenir sérieuse)

Je suis tellement désolée Victoria.

VICTORIA

Je le sais Helen, je le suis aussi. J’aurais dû t’avouer plus tôt que c’était moi qui avais tué Bubulle ton poisson rouge.

HELEN (pouffe légèrement)

Victoria ! Je crois que ce n’est pas vraiment le moment.

VICTORIA

Ce n’est pas le moment de quoi ? De faire un peu d’humour avant de trépasser une nouvelle fois ? Nous avons pourtant le temps, nous nous sommes déjà dit adieu il y a bien longtemps.

HELEN

Cette fois, j’ai bien peur que ce ne soit définitif.

HELEN regarde tristement VICTORIA.


8. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

ASHLEY est immobile près du cadavre de la créature son visage est fermé, comme si elle était en colère. WILL observe l’écran de contrôle qui montre HELEN au chevet de VICTORIA. Il se tourne vers ASHLEY.

WILL

Ça va aller Ashley ?

ASHLEY (sans relever la tête)

Je ne sais pas encore.

ALEXANDRE arrive. ASHLEY relève la tête et WILL se tourne pour suivre le regard d’ASHLEY.

WILL

Comment va-t-elle ?

ALEXANDRE

Je crois qu’elle est prête. Elle a toujours été bien plus courageuse que moi.

ASHLEY

C’est vraiment quelqu’un de bien.

ALEXANDRE

Oui, c’est une femme merveilleuse et ma plus fidèle confidente.

WILL

Comment vous sentez-vous ?

ALEXANDRE

À vrai dire, je… je ne sais pas trop. Je souffre mais je suis apaisé de savoir que Victoire n’a plus à lutter contre cette malédiction.

ASHLEY (après quelque secondes)

Je peux vous poser une question ?

ALEXANDRE

Allez-y.

ASHLEY

Comment êtes-vous devenu vampire ?

ALEXANDRE

Pas comment mais pourquoi. J’ai fait ce choix par amour. (ASHLEY ne semble pas comprendre.) À l’époque je connaissais la condition de Victoria et je ne voulais pas la perdre. Alors j’ai cherché un moyen de partager son éternité. J’ai saisi l’opportunité qui s’est un jour présentée à moi.

ASHLEY lui sourit avec beaucoup de gentillesse. ALEXANDRE lui rend son sourire.

ALEXANDRE

Malgré notre longévité, nous avons profité de chaque instant passé ensemble comme s’il allait être le dernier. Nous ne voulions rien regretter. Aujourd’hui, je sais que nous n’avons rien à regretter.


9. Intérieur, nuit, infirmerie

HELEN est toujours assise au chevet de VICTORIA. Elles ont repris leur sérieux.

VICTORIA

Je crois qu’il est temps de me laisser partir Helen.

HELEN acquiesce doucement, une larme roulant sur sa joue.

VICTORIA

Ne sacrifie pas les peurs des gens que tu aimes à tes propres peurs. Si certains secrets sont faits pour être emportés dans la tombe, d’autres doivent être révélés. Prends garde au passé, Helen, c’est un dangereux ennemi. Tu ne dois pas laisser Ashley se détourner de toi.

HELEN (confuse)

Ashley ?

VICTORIA (faiblement)

J’ai été fière d’être ta sœur Helen.

VICTORIA ferme définitivement les yeux HELEN ferme les siens et lui dépose un baiser sur le front.

HELEN (chuchotant)

Je t’aime Victoire.


10. Intérieur, nuit, laboratoire d’Helen

BIGFOOT rejoint ASHLEY, WILL et ALEXANDRE. Tout le monde l’observe en silence.

BIGFOOT

Je suis désolé.

ALEXANDRE baisse la tête. WILL lui pose une main sur l’épaule. ASHLEY détourne le regard vers la créature.


11. Extérieur, nuit puis aube, cimetière du sanctuaire.

ASHLEY et WILL s’éloignent d’HELEN et ALEXANDRE. Ils rejoignent BIGFOOT qui attend devant le portillon. HELEN observe l’horizon, inquiète, s’avance vers la pierre tombale de VICTORIA et y dépose une rose rouge.

ALEXANDRE

Victoire a toujours aimé ces fleurs. Elle disait qu’elle leur ressemblait.

HELEN

Aussi douce que leurs pétales et aussi farouche que leurs épines.

ALEXANDRE (souriant doucement)

Oui. Je voulais vous remercier d’avoir tenté de la sauver.

HELEN

Malgré nos différences, elle était une partie de moi et je l’aimerai toujours.

ALEXANDRE acquiesce doucement. HELEN reporte son attention sur la pierre tombale une dernière fois et commence à s’avancer en direction du portillon. ALEXANDRE ne quitte pas la tombe des yeux. HELEN s’arrête puis se retourne.

HELEN

Vous n’avez pas à faire cela.

ALEXANDRE

Je sais mais plus rien ne me retient dans ce monde. Je dois rejoindre Victoire dans l’autre.

HELEN baisse la tête en acquiesçant doucement puis la relève, avant de lui sourire tristement. Ses yeux se plissent sous l’effet des premières lueurs de l’aube. HELEN reprend sa route vers le portillon. ALEXANDRE regarde le soleil se lever. Il s’assoit près de la pierre tombale, attendant le châtiment ultime.



FIN

2 commentaires:

Anonyme a dit…

ah c'est triste cette fin Helen vient d'apprendre qu'elle a une petite soeur et le sort lui enlève et le mari qui se tu pour rejoindre Victoria dans l'autre monde sa ses triste


virginie

amazonqueen a dit…

Salut!

Et oui Virginie, l'amour est éternel. Intemporel et infini, le véritable amour ne meurt jamais...

Merci pour ton commentaire.

Bonne continuation

Amicalement